VL1: Pas de vainqueur dans un DCMP-V.Club très sportif

0
5

Le choc plus relevé de l’histoire du championnat RD-congolais, opposant le DCMP et l’AS V.Club,  s’est soldé sur un score de parité d’un but, dimanche 23 février. Pas de vainqueur comme au match aller mais, beaucoup d’occasion dans un derby marqué aussi par des violences.

Le fameux derby kinois entre le DCMP et l’AS V.Club s’est tenu dimanche  23 février au stade des Martyrs. Une rencontre pour la conquête d’une troisième place, s’est soldée sur un score d’un but partout qui n’arrange pas les affaires du DCMP, qui se voit toujours à la 4ème place au classement provisoire de la VL1 avec 35 point. Quant aux vert et noir de la capitale, cette issue n’a pas non plus une conséquence du fait que les hommes de Florent Ibenge occupent toujours la 3ème place 36 unités. Ce match comptant pour le championnat national Vodacom Ligue 1 avait aussi une saveur  de trouble. On ne  jouait que 30 seconde quand les immaculés ont ouvert le score par l’entremise de Karim Kimvuidi avant que V.Club ne revienne au score sur penalty grâce  à Ricky Tulenge, l’ancien du DCMP, à quelques minutes de la pause. Une décision arbitrale qui a suscité un grand trouble sur les gradins côte tupamaros.  Car dans les travées du stade des Martyrs, supporters des vert et blanc se sont adonnés au jet des projectiles sur la pelouse. Sur ce, l’arbitre a immédiatement renvoyé les deux équipes aux vestiaires. Mais cette scène de désolation s’est poursuivi jusqu’au retour des joueurs sur l’arène.

Junior Kone manque l’occasion de placer le DCMP sur lepodium.

Sur le terrain, les moscovites ont été bousculé par les immaculés. Privés de Junior Mbele, mais avec un classement tactique de 3-5-2 conduit par Dark Kabangu et William Likuta entré dans l’aire de jeu à la place de Vinny Bongonga, le DCMP a bénéficié d’un penalty à 5 minutes de la fin du match suite à un retourné acrobatique de Kabangu qui, envois le ballon vers la main du défenseur de V.Club dans le petit rectangle. Les Deringmens ont retenu leur souffle mais Nelson Lukong s’est dressé telle la grande muraille de Chine pour empêcher Junior Koné d’offrir la victoire au DCMP. Plus tard, ce sont les hommes du coach Ngata qui ont eu des frissons sur leurs dos. Mais rien n’est fait car, la défense des verts et blancs a repoussé tous les assauts de Dauphins noirs de la capitale en dernière minute. Dans une rencontre tendue sur la fin avec aucun carton distribué, aucun de deux cadors n’a pu baisser le bras de son côté. «On a assisté un très bon match, la preuve est que les supporters du DCMP on applaudit leur équipe et aussi ceux de V.Club. C’était une belle bataille tactique, c’est  la première fois que je vois le DCMP jouer en 3-5-2. Nous n’avons  pas l’habitude de jouer de cette façon, et l’entraineur était champion au départ», a reconnu Florent Ibenge en conférence d’après match. Et de poursuivre: «Dans le cours de la rencontre, nous avons pu réajuster et être plus dominateur, surtout en deuxième mi-temps. Nous avons eu des occasions plus nombreuses et franches que le DCMP, mais nous avons manqué d’efficacité. Donc à nous de travailler le système de jeu». De son côté, Isaac Ngata s’est exprimé en ces termes: «Nous savions que cette rencontre allait être de ce niveau et que le résultat sera de parité mais avec des buts.  Le fait de marquer très top, c’était la surprise du chef. Je savais que V.Club n’allait pas s’attendre à cette tactique de 3-5-2. Et après le coach Flo a mis deux attaquants dans les couloirs, ce qui nous a fait courir un peu.  Et vers la demi-heure de la seconde période, j’avais vu que le jeu commençait a basculé du côté de V.Club et qu’il fallait faire des changements. Et on a senti la nervosité du très haut niveau et aussi la sérénité des bons joueurs». Roddy Grâce BOSAKWA 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here