Sports

Nyota Tv en règle depuis février 2016, Katumbi fait parler les preuves

Alors que les médias de Moise Katumbi ont été fermés pour non-paiement des taxes et autres redevances dues à l’Etat consécutivement aux dispositions prises par l’arrêté n°001/CAB/MIN/COM-MED/2016 du 20 janvier 2016 portant interdiction de diffusion d’entreprises privées du secteur audiovisuel non en règle, le candidat président déclaré, invité mercredi 7 septembre au Parlement européen pour parler de l’alternance démocratique en Afrique, a préféré faire parler les preuves des sommes dont le Groupe Nyota s’est acquitté, dûment versées à la Direction générale des recettes administratives, judiciaires, domaniales et de participations -DGRAD. Il s’agit entre autres des reçus des montants payés à la Division provinciale du ministère de la Communication et des Médias, de la lettre du CSAC adressée au ministre Lambert Mende ainsi que des attestations de preuve de paiement délivrées par la Direction provinciale DGRAD/Katanga couvrant plusieurs exercices et qui placent Nyota TV dans le droit de voir son signal rétabli par le gouvernement. Le contraire renforce la thèse d’une sanction politique.
img-20160908-wa0007 img-20160908-wa0006 img-20160908-wa0005 img-20160908-wa0004 img-20160908-wa0003

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer