Société

Vacky Ndala invite la CENCO au suivi de l’Accord du 31 décembre

Le vice-président de la ligue des jeunes de l’Alliance des démocrates pour le progrès -ADP-, Vacky Ndala, salue la signature de l’Accord du 31 décembre 2016, tout en appelant la jeunesse à la vigilance. «La réussite de cet accord résultera de sa mise en œuvre correcte. Il faut faire échec à toute personne qui cherchera à torpiller cet accord», a prévenu Vacky Ndala. Le vice-président de la ligue des jeunes de l’ADP a invité la Conférence épiscopale nationale du Congo -CENCO- au suivi de l’accord.
L’Accord politique du 31 décembre est salué par Vacky Ndala, vice-président de la ligue des jeunes de l’Alliance des démocrates pour le progrès-ADP-, parti du député national Christophe Lutundula, membre du G7 et du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement. «Je tiens à féliciter les acteurs politiques pour la signature de cet accord, tant entendu par la population RD-congolaise. Cet accord va réellement résoudre le problème, si seulement si les politiciens n’ont pas les agendas cachés. En signant cet accord, les deux tendances vont se mettre dans une même table pour traiter les vrais problèmes qui sont l’organisation des élections libres, transparentes et apaisées», a réagi le vice-président de la ligue des jeunes de l’ADP. Le vice-président de la ligue des jeunes de l’ADP a invité à la jeunesse à rester vigilante, car, selon lui, la réussite de l’Accord du 31 décembre 2016, résultera de sa mise en œuvre. Tout en recommandant la CENCO au suivi de la mise en œuvre de l’accord, Vacky Ndala a également appelé les jeunes à faire échec à toute personne qui cherchera à torpiller les résolutions du Centre interdiocésain.
Ils ont trainé les pieds…
«La Majorité présidentielle a tout fait pour ne pas organiser les élections dans le délai constitutionnel. Il fallait que l’Opposition puisse intervenir pour sauver le pays qui se trouvait alors dans l’impasse», a rappelé Vacky Ndala, qui s’est étonné des réactions de membres de la Majorité évoquant le manque d’inclusivité de l’Accord du Centre interdiocésain. «La MP parle maintenant au nom de l’Opposition!», a déclaré Vacky Ndala qui a rappelé qu’à la Cité de l’UA, la MP avait signé l’Accord du 18 octobre sans le Rassemblement, le MLC et une partie de la Société civile. Vacky Ndala a estimé que c’est le problème de la compréhension du concept «inclusif» car, selon lui, lorsque la Communauté internationale évoquait le dialogue, elle faisait allusion à un tête-à-tête entre Rassemblement et MP. Le vice-président de la ligue des jeunes de l’ADP est convaincu que le Mouvement de libération du Congo -MLC- finira par signer cet accord. Vacky Ndala a également salué la décision du Rassemblement d’accorder la Primature à l’UDPS. «Le Rassemblement lutte pour la vraie démocratie. L’important est de nous conduire aux élections libres, crédibles et transparentes», a déclaré Vacky Ndala. Que l’UDPS obtient la Primature, cela nous importe peu car, au Rassemblement, il n’y a pas la guerre des postes, a-t-il estimé. Il a également salué l’octroi de la présidence du Comité de suivi à Etienne Tshisekedi «compte tenu de sa justesse et puis nous sommes des Africains faut pas oublier le droit de naisse». Vacky Ndala a félicité Christophe Lutundula pour le travail abattu au Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement.
Mymye MANDA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer