ActualitésSociété

ECT: Félix Momat immortalise le combat de Jeanne Mwema

Le secrétaire général de l’ECT, Félix Momat, a vanté les valeurs de Jeanne Mwewa, secrétaire nationale chargée de mobilisation et implantation, décédée le 16 décembre 2021. Cette combattante a fait ses preuves depuis les premières heures du parti. «Valeureuse et vaillante combattante, ta disparition crée un immense vide au parti que ne sera pas comblé de sitôt. Merci pour tes loyaux services rendus à ton cher parti politique ECT, ta contribution pour son rayonnement et son essor restera à jamais gravée dans ses mémoires. Repose éternellement en paix chère camarade Jeanne Mwema Ngoie», a écrit Félix Momat, avec un cœur brisé, dans le registre des condoléances.

Le secrétaire général de l’ECT a immortalisé le combat et les qualités de cette brave femme à travers ses écrits dans le livre des condoléances. «Mme Jeanne Mwema fut un cadre très engagé au parti. Avec elle, nous avons créé ce parti en 2011 et depuis, elle a dépensé toute son énergie pour l’implantation, pour le sort, et aussi pour redorer l’image du parti sur toute l’étendue de la République mais de manière très particulière ici à Kinshasa», a rappelé Momat avec un visage d’amertume. Et d’ajouter: «lorsqu’avant-hier dans mon bureau j’apprends son décès, j’étais tombé debout, quoi dire de plus, si c’est ne que s’incliner face au destin divin. Paix à son âme, tout ce que nous pouvons dire, c’est qu’elle est certes partie mais ses valeurs, sa détermination, le sens de son combat et de son sacrifice seront pérennisés à jamais au sein de notre parti. Dès que tout sera prêt, vous serez fixé sur le programme de ses obsèques. Maman Jeanne paix à ton âme».

Au nom de l’ECT et du président du bureau politique national, le secrétaire général a présenté ses condoléances les plus attristées à la famille biologique de l’illustre disparue. Au siège de l’ECT où le registre a été ouvert, Momat s’est noyé dans la foule à son arrivée. Des partisans de l’ECT se sont mobilisés pour accompagner leur secrétaire général. La douleur était vive et des visages presqu’en sanglots. Jeanne Mwewa, secrétaire nationale chargée de mobilisation et implantation était une figure de proue de l’ECT. Et de manière particulière, Félix Momat lui a rendu des hommages mérités, tout en saluant sa mémoire. D’ailleurs, son témoignage démontre la proximité qu’il avait avec la défunte. «Le destin cruel a arraché notre secrétaire national chargé de l’implantation du parti», a-t-il souligné. En attendant le programme des obsèques, le recueillement s’observe dans le respect des gestes barrières à la résidence de la défunte sise n°1, avenue Rail, Quartier Basoko, commune de Kintambo.

CB

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page