Société

Pôle EUNIC-RDC lance le «Prix Makomi»

Dans le souci de promouvoir la scène littéraire en RD-Congo, le Pôle EUNIC-RDC a mis en place un prix littéraire dénommé «Prix Makomi», prix européen de littérature RD-congolaise. Avec le soutien de la Délégation de l’Union européenne, ce prix est créé dans le cadre de la Fête du livre de Kinshasa à l’intention de tous les passionnés de littérature, ont laissé entendre les organisateurs au cours d’un point de presse animé jeudi 8 juin, au Centre Wallonie-Bruxelles à l’occasion de son lancement officiel. Pour Richard Ali, c’est un concours littéraire des écrivains RD-congolais et qui se subdivise en trois sections notamment: le prix de la meilleure nouvelle, le prix du meilleur livre et celui du jury.
«Le Prix Makomi est un concours littéraire annuel à l’intention des écrivains -amateurs comme confirmés- ayant pour but de promouvoir le secteur en récompensant les lauréats de la compétition et distinguant les meilleurs productions littéraires annuelles et les auteurs ou personnalités de bienfaisant qui seraient distingués dans le domaine de la littérature: un écrivain, un politique, un mécène», a expliqué Richard Ali lors du lancement officiel du prix. Et d’ajouter: «le prix se subdivise en trois secteurs notamment: le prix de la meilleure nouvelle, le prix du meilleur livre et le prix du jury». Il a également souligné que le prix de la meilleure nouvelle littéraire s’adresse à tous les écrivains RD-congolais sans distinction d’âge, il suffit de proposer une nouvelle -court récit fictif- répondant au thème et à certains critères de l’édition du livre en cours.
«Dans l’esprit du concours, la nouvelle est un récit court de fiction écrit en prose, autour d’un évènement impliquant un dénouement surprenant, inattendu. Elle peut être réaliste, fantastique, policière ou de science-fiction», a fait savoir Richard Ali tout en insistant sur le fait que la participation au concours est individuelle, libre, gratuite et ouverte à tous les écrivains RD-congolais. Le candidat ne doit présenter qu’une seule œuvre. «La soumission de l’œuvre se fait par voie électronique à l’adresse: [email protected] Une page de présentation du candidat avec ses cordonnés -adresse physique et téléphonique- devra accompagner l’œuvre. Le délai de soumission ou participation vient d’être démarré et se clôture le 15 août 2017 à minuit heure de Kinshasa», a-t-il développé.
Concernant le prix du meilleur livre, le responsable de la bibliothèque du CWB a signalé que la compétition concerne les œuvres publiées au courant de l’année éligible pour l’édition en cours. Le participant répondant à ces critères doit déposer deux exemplaires de son ouvrage auprès des organisateurs à la médiathèque de l’Institut français de Kinshasa, accompagnés d’une note biographique et d’un résumé de l’œuvre. L’année d’éligibilité pour la soumission des ouvrages part de janvier 2016 à août 2017. Le participant résidant en dehors de la RD-Congo doit posséder la nationalité et être auteur de l’œuvre soumise. La remise des prix se fera lors d’une cérémonie spéciale pendant la Fête du livreLes dix nominés du Prix Makomi de la meilleure nouvelle, bénéficieront d’un abonnement annuel de consultation gratuite dans toutes les bibliothèques des centres culturels ou institutions Pôle EUNIC-RDC et de la publication de leurs textes dans une anthologie spéciale aux éditions Mediaspaul. En sus de son diplôme, le troisième prix perçoit une récompense d’USD 500 et le deuxième USD 1000. Le premier va percevoir USD 1500.
«Le Prix Makomi du meilleur livre récompensera quatre ouvrages qui recevront à chacun un diplôme et une récompense d’USD 200 et le lauréat empochera USD 1000 et son ouvrage sera soutenu pour réimpression avec les Mediaspaul», a souligné Richard Ali qui avait à ses côtés, lors du lancement, Bart Ouvry, ambassadeur de l’Union européenne et Samuel Pasquier de l’Institut français de Kinshasa.
Mymye MANDA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer