Société

Les infirmières RD-congolaises plaident pour la valorisation de leur métier

les infirmières
Le 12 mai de chaque année, le monde entier célèbre la Journée mondiale de l’infirmière. A Kinshasa, les infirmières se sont retrouvées sur la Place du Cinquantenaire pour célébrer cette journée. La manifestation s’est déroulée en présence du ministre de Santé publique, Félix Kabange Numbi, et des autres autorités venues pour commémorer cette journée avec les infirmières de tous les etablissements sanitaires disséminés à travers la capitale RD-congolaise. Le thème retenu, pour cette année 2014, est: «Non à la mortalité de la mère et de l’enfant». Au cours de cette journée, les infirmières RD-congolaises ont saisi cette opportunité pour faire entendre leurs voix enfin que leur métier soit considéré.
A l’occasion de la Journée mondiale de l’infirmière, une manifestation a été organisée sur la Place du Cinquantenaire où les infirmières RD-congolaises des institutions tant publiques que privées ont défilé pour manifester leurs joies. Le ministre de la Santé publique a également pris part à cette cérémonie une façon pour lui infirmière au cours de cette journée commémorative.
«Non à la mort de la mère et de l’enfant», tel est le thème retenu cette l’année, pour lutter conte le décès de la mère et de l’enfant. Depuis un certains temps, les taux des mortalités de la mère et de l’enfant pendant et après l’accouchement sont très élevés.Ce thème a été choisi dans le but de remédier à ce problème qui touche toutes les couches de la société.Les infirmières présentes à cette manifestation, ont plaidé pour les conditions dans lesquelles ils exercent leur métier en RD-Congo.
«Nous sommes ici pour célébrer cette journée qui nous a été décernée et nous en profitons pour demander aux autorités de considérer l’infirmière à sa juste titre car c’est nous qui restons à tout moment aux chevets des malades. Cependant, nous sommes marginalisées et notre métier n’a pas toujours eu de la valeur dans notre pays», a fait savoir une infirmière lors de la manifestation. Pour les infirmières RD-congolaises, cette journée est une occasion, pour elles, de se voir découvrir et faire entendre leurs voix car tres souvent leurs préoccupations ont toujours été le cadet de souci du gouvernement.
«Notre métier semble être négligé dans pays. Cependant, l’infirmière joue un rôle tres important dans la société. Notre souci est que le gouvernement puisse aussi  tenir compte des nos préoccupations», a déclaré une infirmière tout en précisant que la célébration de la Journée de l’infirmière de cette année a mis au centre la mère et l’enfant.  Une façon de mettre ces deux êtres à l’abri du danger. «Cette journée s’inscrit dans le cadre du programme de la protection de la mère et de l’enfant», a-t-elle signalé.
Sarah KABEDI     

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer