Société

Le Collectif pour les États-Unis d’Afrique cherche adhérents

Soucieux de voir l’Afrique rayonnée, la représentation du Collectif pour les Etats-Unis d’Afrique-région d’Afrique centrale-a organisé une conférence panafricaine, le samedi 12 septembre 2015 en la salle paroissiale de l’église catholique Notre Dame de Fatima. Au cours de cette réunion, les acteurs politiques, de la Société civile et les scientifiques RD-congolais se sont mis d’accord sur la nécessité de mettre en place les Etats-Unis d’Afrique comme solutions aux problèmes minant le continent africain. Selon Emmanuel Lukusa, président de ce collectif, la création des Etats-Unis d’Afrique n’est pas une affaire de politiciens, mais de l’ensemble du peuple africain.
Plusieurs intervenants du monde politique, scientifique et de la Société civile ont été face à un public constitué essentiellement des étudiants. Ils ont réfléchiet se sont accordés sur la nécessité de la création des Etats-Unis d’Afrique.
Les organisateurs de cette conférence ont rappelé l’importance pour les Africains de réfléchir sur leur avenir et de tenir face aux différents complots dont le continent noir est victime. Pour le coordonnateur national du collectif, l’Afrique avec son lot de malheur est un continent qui a subi des pires humiliations  par une lutte continentale. L’esclavage et le colonialisme ont cessé dans leur forme grossière pour laisser la place à la forme dite civiliser de néo-esclavage et néo-colonialisme. Il a aussi rappelé que tout le monde complote contre l’Afrique qui demeure l’unique continent sur la planète qui ne conspire contre personne et est devenue donc le ventre mou de la terre. Les organisateurs de la rencontre ont également mis l’accent sur le fait que les dévastateurs de l’Afrique tuent les prophètes, les cultures, les mœurs, la jeunesse afin d’étouffer la dignité et l’identité africaine.
Pour eux, la faute revient aux dirigeants et religieux ainsi qu’à tout le peuple africain. L’Afrique ne devra jamais s’attendre à mobiliser ses dévastateurs, car ils ne sont pas mobilisables parce qu’ils ne s’intéressent que des fruits que porte l’Afrique. Face à cette attitude, ils vont jusqu’à déclarer les ressources africaines de patrimoine universel et quiconque ose les empêcher est combattu, diabolisé, détruit et anéanti. Pour sa part, Emmanuel Lukusa, président et initiateur du collectif, a expliqué pourquoi les Etats-Unis d’Afrique doivent être mise en place tout en sensibilisant le peuple africain à y adhérer.
«Les Etats-Unis d’Afrique doivent s’accomplir maintenant parce que nous devons d’abord comprendre qu’à chaque fois qu’on pose le problème de panafricanisme, les Africains ont tendance à croire qu’on le fera un jour, nous allons mourir et nos enfants pourront le faire mais cela n’arrive toujours pas. Pour cette fois-ci, nous sommes déterminés à le faire», s’est-il exprimé avant d’ajouter: «nous ne sommes pas des politiciens. Raison pour laquelle nous appelons tout le peuple africain en général et les RD-Congolais en particulier à apporter leur contribution à cette initiative».
Dans leur intervention, les professeurs des universités, les membres de la Société civile, les politiciens et les journalistes ont démontré l’imminence et la nécessité de la mise en place des Etats-Unis d’Afrique pour apporter des solutions durables aux problèmes du continent. Le Collectif pour les Etats-Unis d’Afrique a été initié par Emmanuel Lukusa, un RD-congolais vivant au Cameroun. Homme de l’église et écrivain, il veut par cette initiative concrétiser l’idée de père du panafricanisme.
Mymye MANDA

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer