Société

La MUSODHEB prête à pro-mouvoir les jeunes

Après avoir été formés pendant trois jours au Centre Nganda, les membres du comité directeur de la Mutuelle de solidarité et de développement des héritiers Bilenge ya mwinda -MUSODHEB- se sentent aptes pour lancer effectivement les activités de la structure. «Nous sommes fiers de participer à ce vaste projet qu’est la MUSODHEB et qui, incessamment, va contribuer à la résolution des problèmes des jeunes en général et de ceux porteurs des projets en particulier», a dit Matthieu Kasongo, coordonnateur de cette structure fondée par les Bilenge ya mwinda, groupe de jeunes catholiques de l’archidiocèse de Kinshasa.
 
Durant trois jours, les membres du comité de direction de la Mutuelle de solidarité et de développement des héritiers Bilenge ya mwinda -MUSODHEB- ont été en session de formation afin de définir un cadre de concertation efficace et à même de traiter, de manière concertée, de la gestion des projets d’un territoire. «La mutuelle au service du développement communautaire» est le thème retenu en marge de cette session de formation animée par les membres du Forum de jeunes entreprises du Congo Brazzaville. Selon le coordonnateur de la MUSODHEB, Matthieu Kasongo, cette formation a été organisée en vue de renforcer les capacités des membres du comité directeur de cette structure dans le domaine du développement et de l’autopromotion individuelle et de la communauté locale.
«Maintenant que la formation a touché à sa fin, nous croyons que tous les membres du comité directeur de la MUSODHEB sont en mesure de développer leur personnalité comme leader pour animer et gérer la structure», a expliqué Matthieu Kasongo. Et de souligner: «nous étions en face des formateurs expérimentés qui ont su nous former en peu de temps sur le cycle du projet et les attitudes à adopter lors de la réunion d’évaluation et de programmation».  A scruter les propos du coordonnateur de la MUSODHEB, sa structure va incessamment se jeter à l’eau dans l’optique de «résoudre les problèmes des jeunes en général et ceux porteurs des projets en particulier». «Après cette session, nos perspectives se sont élargies et notre vision est désormais partagée par chaque membre du comité. Nous savons planifier et résoudre les problèmes à partir de leurs causes. Nous sommes fiers de participer à ce vaste projet qu’est la MUSODHEB», a-t-il fait remarquer.
La Mutuelle de solidarité et de développement des héritiers BYM -MUSODHEB- a officiellement été lancée dimanche 22 avril 2018 à l’occasion de sa première assemblée générale tenue au CS Cardinal Monsengwo. 
Laurent OMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer