ActualitésSociété

L’ACOFEPE pour une collaboration solide avec l’OIF

Néfertiti Tshibanda Mushiya, déléguée générale de la Francophonie en RD-Congo, a reçu en audience mercredi 22 janvier 2020 à Kinshasa, la présidente de l’Association congolaise des femmes journalistes de la presse écrite -ACOFEPE-, Grâce Ngyke Kangundu. La collaboration  entre l’Organisation internationale de la Francophonie -OIF- et l’ACOFEPE était au centre de leurs échanges. Grace Ngyke a fait part à son interlocuteur des activités que mène sa structure pour la promotion de la langue française, notamment à travers des campagnes de sensibilisation à la lecture, le concours d’orthographe française, la collecte des dons des ouvrages au profit des élèves de différentes écoles de Kinshasa dépourvues des bibliothèques ainsi qu’une marche pour la vulgarisation de la culture de la lecture et de l’écriture. Pour sa part, Néfertiti Tshibanda a loué les efforts fournis par  l’ACOFEPE pour promouvoir la langue française. Selon elle, ces efforts s’inscrivent dans les mêmes objectifs que ceux poursuivis par l’OIF. Se réjouissant de leurs échanges qu’elle a qualifié de constructifs, Néfertiti Tshibanda a rassuré Grace Ngyke de l’accompagnement de la délégation générale de la Francophonie à l’ACOFEPE pour lui permettre d’élargir  les actions des femmes de la presse écrite tant sur le plan national qu’international. Retenons ici,  que l’ACOFEPE est une organisation des professionnelles féminines des médias de la RD-Congo. Elle a pour objectifs: la valorisation du statut de la femme de la presse imprimée et des médias en ligne ainsi que le renforcement des capacités de cette même catégorie de femmes afin d’obtenir son intégration qualitative et quantitative dans le secteur.

Parousia MAKANZU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer