Dossier à la UnePolitiqueSociétéSondage

Sondage – Muyaya n°3 chez les jeunes leaders politiques

C’est une percée, comme en compte très peu dans les sondages, que vient de réaliser Patrick Muyaya, député national. L’élu de la Funa s’est retrouvé dans le trio de tête des jeunes leaders politiques, glanant au passage 66% d’opinions favorables, révèlent les résultats d’un sondage réalisé à Kinshasa et dans les chefs-lieux des provinces de la RD-Congo du 10 au 14 septembre 2020 par l’Institut de sondage Les Points.

Le dévolu jeté sur Muyaya est justifié par ses «admirateurs» en ces termes: «il -Muyaya- est un des rares cadres du Parti lumumbiste unifié -PALU- qui représentent valablement leur formation politique au sein de la Chambre basse du Parlement. Il a fait montre de sa maturité politique en menant le combat avec douze autres personnalités pour des reformes électorales». Maturité politique, Muyaya semble bien l’avoir atteint, selon des sondés qui reconnaissent en lui un jeune leader politique œuvrant «pour faire gagner le pays».

Ce statut de leader, l’élu de Kinshasa/Funa l’a bien endossé en s’engageant avec «courage» aux côtés de 12 autres personnalités pour initier des consultations portant sur les réformes électorales. Ce, en dépit «des réactions dans tous les sens. Dans ma famille politique, j’ai été diabolisé. Les gens ont pensé que nous voulions un dialogue menant à un glissement», avait déclaré Muyaya dans un entretien exclusif avec AfricaNews. Voici comment ce jeune leader du PALU a endossé sa responsabilité contre vents et marrées, l’intérêt commun étant en jeu.

Dans ce hit des jeunes leaders politiques, Jacques Kyabula, gouverneur du Haut-Katanga, occupe la première position, accrédité des 73% d’opinions favorables. Il doit cette cote à ses «actions à impact visible et durable entre autres dans les domaines des infrastructures, de l’agriculture, de l’éducation et de la pacification entre différentes communautés».

Le gouv’ Kyabula est suivi par le sénateur Guy Loando Mboyo, choisi par «70% de répondants comme modèle d’une jeunesse qui a réussi à mélanger l’entrepreneuriat, le partage, la solidarité et la politique». Les actions menées par Guy Loando, au travers de sa fondation, «Widal», en sont pour beaucoup dans la note réalisée par l’élu des élus de la Tshuapa.

Kyabula, Loando et Muyaya mènent donc la danse chez les jeunes leaders politiques, pendant que le président ai de l’UDPS Jean-Marc Kabund-a-Kabund est au bas du podium avec ses 64%. Ce dernier est talonné par Félix Kabange Numbi, 63%, dont «la loyauté et la constance politiques» ont séduit plus d’un dans l’opinion.

Avec 61% de suffrages, Claude Nyamugabo, ministre de l’Environnement et développement durable, arrive 6ème dans ce classement de l’institut Les Points. «Ceux qui lui sont favorables notent entre autres son activisme politique au sein du PPRD. Au plan des réalisations dans son portefeuille, ses admirateurs citent notamment l’augmentation des recettes de son secteur dans le Trésor public», rapportent les résultats du sondage mené par l’institut de Panda.

Ministre de l’Industrie, Julien Paluku, 59%, occupe le 7ème fauteuil alors que Néné Nkulu, Stève Kivuata et Bertin Mobonzi, respectivement accrédités de 58%, 54% et 51%, ferment la marche.

Laurent OMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer