Société

La Fondation Happy day au chevet des Kasaïens victimes de massacres de Kamuina Nsapu

La fondation Happy day n’a pas voulu rester indifférente aux souffrances des compatriotes de l’espace du Grand Kasaï, aujourd’hui victimes des exactions de la milice Kamuina Nsapu. Dans cette optique, Happy day a, dimanche 23 avril 2017, organisé une journée de collecte de dons au profit de ces victimes. L’activité s’est déroulée au stade Vélodrome dans la commune de Kintambo, en compagnie des mélodies musicales de l’orchestre Bayuda du Congo de Lelimba Wakutshila.
Créée il y a  6 mois déjà, la fondation Happy day est dirigée par Marie Claire Mutombo, une brave femme ayant un cœur pour les autres.  Elle n’a pas attendu une sollicitation quelconque pour organiser, dimanche 23 avril dernier au stade Vélodrome de Kintambo, une campagne de collecte de dons au profit des victimes du phénomène Kamuina Nsapu dans la province du Kasaï central.  L’opération s’est déroulée avec succès, sous les sons de l’orchestre Bayuda du Congo de l’artiste musicien Lelimba Wakutshila qui a livré un concert de paix destiné à cet effet.   «Je suis émue de joie par ce geste de sympathie posé par les RD-Congolais. Je pensais être seule dans cette affaire, pourtant les RD-Congolais m’ont prouvé le contraire. Aujourd’hui, nos compatriotes ont démontré leur amour en apportant de l’aide à ceux qui en ont grandement besoin. Le phénomène Kamuina Nsapu n’a pas seulement touché les Kasaïens, mais tous les Congolais en général», a déclaré Marie Claire Mutombo.
Selon elle, ces biens provenant de part et d’autre seront distribués aux peuples kasaiens. «Vu qu’on n’a aucun contact sûr dans cette province, nous nous organisons pour amener tout ce qui sera collecté au  Kasaï au chef du village, lui qui est censé connaitre ceux-là qui ont été victimes du phénomène Kamuina», a-t-elle signifié.
Selon la directrice de Happy day, cette action de collecte des fonds et des biens en faveur des personnes sinistrées ou violentées par les milices ci-évoquées va se poursuivre jusqu’à samedi 29 avril prochain, question de permettre à d’autres personnes de bonne volonté touchées par cet appel à l’aide, d’ajouter leur contribution à cette œuvre.  A en croire Marie Claire Mutombo, sa fondation va agir aussi en faveur des orphelins et d’autres RD-Congolais victimes du genre. Le phénomène Kamuina Nsapu a touché plusieurs personnes dans l’espace Grand Kasaï, faisant des morts par centaines et d’importants dégâts matériels.
Yollande DIBONGA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer