Société

Kinshasa : Jésus Noël Sheke annonce des réformes dans le secteur de la publicité

Pour mettre fin au désordre assez prononcé qui régnait dans le secteur de la publicité à Kinshasa, des réformes s’annoncent pour pouvoir doter la capitale RD-congolaise d’un cadastre publicitaire fiable et digne de ce nom. Sous le leadership du Gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka, l’objectif poursuivi est de réglementer le secteur en renforçant le système de contrôle pour appliquer ainsi, le régime des sanctions prévues. Le DGA de la Direction générale de la publicité extérieure de Kinshasa -DGPEK- a révélé cette information lors d’une conférence-débat à l’IFASIC.

Présenter aux praticiens et aux apprenants le cadre légal et juridique qui régit le secteur de la publicité dans la ville de Kinshasa. Jésus Noël Sheke Wa Domene s’est donné à cet exercice, samedi 12 septembre, au cours d’une conférence-débat organisée par l’Institut facultaire des Sciences de l’information et de la communication -IFASIC. Cette activité a eu lieu dans le cadre d’un colloque placé sous le thème : « La publicité par l’affichage à Kinshasa ». Dans sa communication, Jésus Noël Sheke a tenu à partager avec l’auditoire, le quotidien dans la gestion de la publicité dans une ville comme Kinshasa qui compte à ce jour, près de 2.000 dispositifs panneaux implantés au sol, près de 600 dispositifs implantés sur les bâtiments et toits avec plus de 3.000 autres types de dispositifs tels que des kiosques, des panneaux indicateurs. L’orateur a insisté sur le fait qu’il y a nécessité de doter Kinshasa d’un cadastre publicitaire fiable. Pour ce faire, il faudra renforcer le système de contrôle. « Avant tout, une campagne de sensibilisation des opérateurs sera lancée en rapport avec la taxation de la publicité avant le recouvrement », a-t-il indiqué. Par ailleurs, le DGA Sheke a fait part d’une faible capacité de mobiliser des recettes à Kinshasa par rapport au potentiel qui peut rapporter jusqu’à USD 30 millions de taxes à collecter par an.

José Babia

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer