Société

RDC: L’EPST ouvre les travaux d’élaboration d’un cahier d’exercices pour les écoliers

Guillaume Korogo Alokoa,  chef de division à la direction des programmes scolaires du ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique -EPST-, a procédé à l’ouverture, mardi 07 avril 2020 dans la commune de Limete, d’un atelier de formation visant à rédiger les cahiers d’exercices en faveur des élèves du primaire et du secondaire, durant la période de fermeture des écoles, occasionnée par la présence de la pandémie de Covid19 en RD-Congo. Dans son mot d’ouverture, Guillaume Korogo a fait savoir qu’ils veulent mettre à la disposition des élèves un outil d’apprentissage régulier durant cette période de fermeture des écoles pour leur permettre de travailler à la maison et garder l’élan d’apprentissage de chaque écolier. Dans le cadre de la situation d’urgence dans laquelle se trouve le pays, Guillaume a souligné que la priorité est d’assurer la continuité de l’éducation même si les écoles sont fermées. Il a par ailleurs laissé entendre que sa direction mobilise les efforts dans ce sens, pour tout mettre en œuvre en vue de faciliter l’éducation malgré la présence de la pandémie de Covid-19. S’agissant du suivi de ce processus, il a fait comprendre que l’article 40 de la Constitution dans son 3ème paragraphe place les parents comme premier responsable de l’éducation des enfants avec le concours du pouvoir public. D’où, a-t-il poursuivi, les parents sont conviés à accompagner les enfants dans cette tâche, car après le rétablissement des écoles, ces cahiers seront remis aux enseignants. «Il sied de signaler que l’éducation en situation d’urgence est un impératif normal pour la protection des enfants contre les pires effets des conflits et catastrophes en vue d’assurer la continuité du cycle scolaire», a-t-il déclaré en indiquant qu’appuyé techniquement et financièrement par le Fonds des Nations unies pour l’enfance -UNICEF-, ledit atelier va jusqu’au jeudi 09 avril 2020 et il est organisé en faveur des enseignants du primaire et du secondaire, de deux inspecteurs des cycles évoqués ainsi que de deux personnes ressources de la direction des programmes scolaires.

Parousia MAKANZU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer