Société

Eliezer Ntambwe lance l’association «RDC-Monde»

Le député national Eliezer Ntambwe, affectueusement appelé «Ndeko Eliezer» ne dort pas sur ses lauriers. Il déborde d’initiative et tient à ce que la RD-Congo soit comptée parmi les pays où il fait beau vivre au monde. Selon lui, cela est possible avec la participation de la Diaspora aux initiatives du développement. Dans un entretien accordé au «Magazine d’actualités pour tous», diffusé sur la «RTNC 3 Institutions» et au journal «AfricaNews», Eliezer Ntambwe, entouré du staff de cette association dont Pauline Lumumba et P. Mabonza, respectivement présidente et vice-président, a révélé les mobiles qui ont milité à la création de cette association. «L’initiative de créer la RDC-Monde est venue de votre réflexion selon laquelle nous sommes répartis à travers le monde entier mais contrairement à d’autres nationalités vivant à l’étranger, nous ne sentons pas l’apport de la Diaspora RD-congolaise surtout dans la gestion du pays. Au lieu que notre Diaspora soit une richesse pour notre pays, il est anormal de la voir divisée et plongée dans la polémique pour des choses qui pourraient même pas faire avancer notre pays en ce 21ème siècle», a-t-il souligné. Puis: «Pour vous convaincre de ce que je dis, accéder aux réseaux sociaux et vous allez constater les dégâts que les RD-Congolais causent vis-à-vis de nos compatriotes. Nous utilisons ces réseaux pour nous insulter et pour nous fragiliser en lieu et place de nous unir pour bâtir notre pays. Hors la force d’Israël aujourd’hui c’est sa Diaspora. Cette Diaspora a fait qu’Israël devienne une puissance dans le monde alors qu’il est un petit pays contesté par certains Arabes. Mais grâce à sa Diaspora, Israël est devenue une puissance incontournable. C’est en s’inspirant d’Israël que nous avons eu l’initiative de lancer l’association RDC-Monde». En créant cette structure, Eliezer Ntambwe a voulu mettre ensemble les RD-Congolais. «En dehors de nos tendances et appartenances politiques, nous sommes d’abord RD-Congolais. C’est la mère patrie qui nous unit et la politique vient après, car on est né RD-Congolais et non politicien. On le devient en grandissant. C’est le sang qui nous unit tous, voilà que ce que nous avons traduit en RDC-Monde qui est comme un marché où on ne demandera jamais à personne de quel parti politique ou tribu est-elle issue», a-t-il souligné. Et de poursuivre: «c’est une structure où les RD-Congolais doivent se retrouver sans considération de partis politiques. L’exemple est donné par les parlementaires américains qui se réunissent chaque jeudi en prière pour leur nation sans tenir compte d’appartenance politique. La politique se définit comme la gestion de la société pour l’intérêt général. Malheureusement, cette définition ne s’applique pas chez-nous où nous sommes devenus ennemis les uns des autres inutilement. On peut oublier la Majorité et l’Opposition car tout le monde ne fait pas de la politique. C’est le cas de Pauline Lumumba ici, présidente de notre association. On ne peut pas aller vivre chez autrui sans pour autant copier ce qui se fait de bien et l’appliquer chez-soi». L’initiateur s’est réjoui dans la mesure où une fois qu’il a lancé l’idée, Pauline Lumumba s’en est appropriée pour créer «RDC-Monde». «Je vis en Europe, je vois ce que les gens qui sont avec moi font pour leurs pays d’origine et j’ai dit pourquoi pas nous les RD-Congolais. Comme l’initiateur Eliezer Ntambwe vient de le dire, je l’ai vu à la télévision entrain de lancer un message à la Diaspora pour faire quelque chose en faveur de notre pays. C’est comme ça que j’ai vite adhéré à l’idée en le contactant au téléphone comme on ne se connait pas de vue. Et c’était le départ. Nous avons créé un compte bancaire en Suisse pour déposer nos cotisations», a-t-elle dit. Eliezer Ntambwe fait un distinguo entre ses activités politiques et celles de la RDC-Monde qu’il considère comme apolitique et fait savoir que toutes les déclarations qu’il ferait en tant qu’homme politique n’engageraient pas cette association. «Nous avons voulu sortir de la politique pour nous réunir. J’ai le club Tokomi wapi pour appuyer mes activités politiques. La RDC-Monde n’a rien à avoir avec la politique. Il faut savoir faire la part des choses», a-t-il précisé. Selon lui, la Diaspora est divisée entre les pro-Félix et les pro-Fayulu, un positionnement qui n’aide pas le pays à aller de l’avant. Pour lui, l’union fait la force et qu’il faut aimer son pays car les hommes politiques passent mais le pays reste. L’appel est lancé aux RD-Congolais vivant à l’étranger et au pays d’adhérer massivement à la RDC-Monde.  Cette structure est dirigée par Pauline Lumumba, nièce de feu premier Premier ministre de la RD-Congo, Patrice Emery Lumumba, vivant en Suisse.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Fermer
Fermer