PolitiqueSociété

Tshibanda à New Delhi: le dossier de deux RD-Congolais tués en Inde au menu

Plusieurs domaines d’intérêts communs, notamment la question fondamentale de la relance des travaux de la Centrale hydroélectrique de Katende et Kakobola, ont été également au menu de leurs échanges
Les relations entre la RD-Congo et l’Inde ont failli refroidir à la suite d’une série d’agressions et assassinats des RD-Congolais vivant en Inde. Pour sauver les meubles, le ministre RD-congolais des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Raymond Tshibanda, a effectué une visite de travail à New Delhi en République de l’Inde où il a rencontré, vendredi 12 août, son homologue des Affaires extérieures, Sushma Swaraj. Plusieurs questions d’intérêts communs bénéfiques aux deux peuples ont été au cœur des échanges entre les deux parties. Notamment la question fondamentale de la relance des travaux de la Centrale hydroélectrique de Katende et Kakobola, ainsi que l’épineux dossier de deux RD-Congolais récemment tués en Inde.
Dans le cadre du renforcement des liens d’amitié et de coopération entre Kinshasa et New Delhi, le ministre RD-congolais des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Raymond Tshibanda N’tungamulongo, a effectué le déplacement de New Delhi en Inde où il a été reçu, vendredi 12 août dernier, par son homologue indienne des Affaires extérieures, Sushma Swaraj. En visite de travail dans la capitale indienne, le diplomate RD-congolais a échangé avec l’Indienne autour des questions d’intérêts communs pour les deux peuples, notamment sur la question fondamentale de la relance des travaux de la Centrale hydroélectrique de Katende et Kakobola. Le dossier de deux RD-Congolais, tués en Inde tout récemment, a été également au menu de leurs échanges. A ce sujet, la patronne de la diplomatie indienne a profité de l’occasion pour présenter officiellement, au nom du gouvernement indien et du peuple indien, les condoléances aux deux familles de feu Olivier Kitanda et Cynthia Veshel Kadima, ainsi qu’au gouvernement RD-congolais. Sushma Swaraj a exprimé son regret pour ces actes «anti sociaux» et a rassuré son homologue RD-congolais Raymond Tshibanda que son gouvernement a pris cette situation très au sérieux et s’est engagé à poursuivre les coupables devant être sévèrement punis. Pour sa part, Raymond Tshibanda a demandé à son homologue que le jugement soit fait dans l’urgence afin que pareille situation ne se reproduise plus. Au terme de leurs échanges, les deux parties ont pris l’engagement de renforcer la coopération entre Kinshasa et New Delhi dans plusieurs domaines d’intérêts communs et ont salué le maintien des relations diplomatiques entre les deux pays, en vue de diversifier le partenariat dans plusieurs domaines bénéfiques aux peuples RD-congolais et indiens.
Olitho KAHUNGU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer