Politique

SamaLukonde quitte le gouvernement

C’était prévisible. Après des remous causés par la missive du G7 au Chef de l’Etat, signant par cet acte leur départ de la Majorité présidentielle, une des issues possibles était de quitter toutes les fonctions politiques occupées par les partisans des frondeurs. SamaLukonde, désormais ex-ministre de la Jeunesse, sports et loisirs, a décidé de quitter le navire gouvernemental, vu la position adoptée par son parti politique, Avenir du Congo -ACO.
Son règne sur le sport et la jeunesse RD-congolais n’aura été que de courte durée. Investi en fin d’année dernière, à la mise en place du gouvernement d’union nationale, SamaLukonde, désormais ex-ministre de la Jeunesse, sports et loisirs, a rendu le tablier et quitté le navire gouvernemental après seulement neuf mois.
Cette démission fait suite à la décision du bureau politique de la MP du 17 septembre 2015 demandant aux ministres membres des partis engagés par les signataires de la lettre ouverte au Président de la République de dénoncer la démarche de ces derniers ou de tirer les conséquences de leur solidarité avec eux en renonçant à leurs fonctions.
SamaLukonde, s’étant affiché solidaire envers son parti ACO, n’a tergiversé pour tirer les conséquences. Il a déposé sa démission de ce poste ministériel, qui reste jusqu’alors vacant. Le ministre démissionnaire avait remplacé BanzaMukalayi, à qui on a retiré ces attributions pour ne lui confier que la Culture et des arts.
A peine installé, SamaLukonde s’est personnellement investi pour la réalisation du vaste projet de construction des stades municipaux, initiés quelques temps avant son entrée en fonction. Puis, sous sa direction, les Léopards ont créé sensation sur le sol équato-guinéen en raflant la médaille d’argent à la CAN 2015. Performance non réalisée depuis 1998.
LOI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer