PolitiqueSociété

Nangaa et Dumond discutent sur la marche du processus électoral

Le nouveau président de la Commission électorale nationale indépendante -CENI-, Corneille Nangaa s’est, sans plus tarder, mis au travail. Il a reçu l’ambassadeur chef de mission de l’Union européenne en RD-Congo, Jean-Michel Dumond, le lundi 23 novembre 2015 dans son bureau de travail. La rencontre a eu comme objectif: s’informer précisément sur le niveau d’avancement du processus électoral en cours, le calendrier électoral, le budget des élections et dresser finalement une évaluation précise de l’environnement électoral RD-congolais après la prise de fonction de trois nouveaux membres du bureau de la CENI.
La rencontre entre Corneille Nangaa et Jean-Michel Dumond  a été d’une grande importance. Les deux personnalités ont pratiquement échangé sur les questions liées au processus électoral RD-congolais. Le nouveau président de la CENI a fait savoir au patron de l’Union européenne en RD-Congo que le processus poursuit son cours. Evoquant la question de financement des élections, Nangaa a montré toutes les forces et faiblesses que présente le calendrier électoral en question.
Concernant la réévaluation du calendrier électoral, la CENI s’est dite ouverte à toutes les propositions dans un cadre conforme à la loi avant d’envisager un quelconque réaménagement du calendrier électoral. Le rapporteur de la CENI a, pour sa part, saisi cette opportunité pour informer ses hôtes des défis qui guettent le processus électoral notamment le cadre légal qui devrait être, selon lui, pourvu par la révision de la loi portant identification et enrôlement des électeurs afin d’ouvrir légalement la voie à l’enrôlement des nouveaux majeurs et le financement global des élections.
Le président Nangaa a par ailleurs remercié les visiteurs pour l’échange, car, a-t-il estimé, la CENI compte aussi sur l’apport de la Communauté internationale. Michel Dumond, représentant de l’Union européenne, a félicité le nouveau président de la CENI.
«Il a été questions des élections. Premièrement, nous voulons féliciter le nouveau président et transmettre nos remerciements et le rétablissement à Monsieur l’Abbé. Nous sommes reconnaissants que nous ayons été reçus aussi vite. C’est vrai qu’il y a des échéances qui sont là qui sont importantes. L’Union européenne rappelle qu’elle est disposée à appuyer le processus électoral. Nous avons déjà des experts, cinq qui sont auprès de la CENI pour l’aider notamment dans le travail logistique bien qu’il y a des échéances mais également des contraintes, nous sommes là aussi à travers ces experts à résoudre ces contraintes», a-t-il laissé entendre.
Et de poursuivre: «ensuite, il y a aussi l’environnement électoral et nous avons tout un programme d’appui dans l’observation électorale citoyenne. C’est important parce que si vous avez des gens qui vérifient de façon indépendante les élections cela accroit la crédibilité mais aussi la paix parce que les gens se rendent compte s’il y a eu des vérifications par d’autres sources, c’est une crédibilité».
Dumond a en outre rappelé que l’Union européenne  attend la publication d’un calendrier électoral réaliste, crédible et consensuel puisque pour elle, celui qui a été publié, il y a près d’une année est d’avis général à l’évidence dépassé. Il a également indiqué que pour le décaissement, l’UE a noté les USD 538 millions qui sont inscrits dans la loi des finances et qu’ils se sont tout à fait convenus que si cette somme était effectivement  dépensée réellement décaissée, réellement exécutée, cela devra pouvoir suffire à exécuter de façon satisfaisante les élections prévues  en novembre 2016.
«Donc, le temps presse, les contraintes sont là. Mais s’il y a une bonne volonté politique je crois que tant sur ce qui concerne le calendrier que le budget, l’actualisation du fichier, la sécurisation des élections, toutes les conditions sont encore là pour permettre de mener les élections conformément à ce qui est prévu», a-t-il conclu.
Parousia MAKANZU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer