Politique

Au ministère de l’intérieur et sécurité, Ramazani Shadary entend relever le défi

«Nous sommes là pour revivifier le ministère de l’Intérieur et sécurité, c’est-à-dire donner un souffle nouveau à notre pays. Nous pensons surtout à la paix et sécurité de la RD-Congo. Ainsi, nous comptons sur l’apport de tous les membres», a confié le nouveau patron de l’Intérieur et sécurité
Emmanuel Ramazani Shadary a officiellement pris ses fonctions à la tête de la vice-primature, ministère de l’Intérieur et sécurité. Le Professeur Evariste Boshab Mabuidj lui a passé le témoin vendredi 23 décembre 2016 au cours de la cérémonie de remise et reprise organisée quant à ce dans les installations de ce ministère, en face de la Banque centrale du Congo -BCC. Il était accompagné de son vice-ministre Basile Olongo qui prend la relève de Martine Ntumba Bukasa propulsée à la tête du ministère du Développement rural. Devant un parterre de personnalités politico-militaires triées sur le volet, Evariste Boshab et Emmanuel Ramazani Shadary, tous deux cadres du Parti du peuple pour la reconstruction et le développement -PPRD- ont fait montre de leur parfaite identité de vues en concernant la gestion de ce ministère stratégique en charge de l’Intérieur et de la sécurité. Les deux personnalités se sont d’abord entretenues en aparté avant de procéder à la signature des documents officiels sanctionnant la remise et reprise. Le Prof. Boshab s’est appesanti sur l’unité nationale et l’intégrité territoriale qui demeurent un socle sacré sur lequel la République ne peut transiger. Quant à l’ex-président du groupe parlementaire PPRD et coordonnateur de la Majorité parlementaire à la chambre basse du Parlement, il compte sur les compétences de tous ses collaborateurs en vue d’accomplir avec succès la mission lui confiée.
Emanuel Shadary a pris ses fonctions comme vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et sécurité, vendredi 23 décembre 2016 à la veille des fêtes de la nativité. La passation des pouvoirs entre l’ancien patron de l’Intérieur et sécurité et son successeur s’est déroulée dans une ambiance cordiale dans la salle des réunions de ce ministère. Avant de passer le bâton de commandement à son successeur, le Prof. Evariste Boshab a salué l’avènement à la tête de ce ministère d’un homme aguerri bénéficiant de la confiance du Chef de l’Etat pour relever les défis dans ce secteur stratégique. «Que l’unité nationale et l’intégrité territoriale demeurent un socle sacré devant lequel la République ne peut transiger, car nos martyrs et nos héros, qui nous ont précédés dans l’au-delà, ont donné leurs vies pour que le Congo vive en paix et dans la concorde nationale, dans ses frontières du 30 juin 1960», a-t-il indiqué.
Revivification du ministère de l’Intérieur
A son tour, Emanuel Ramazani Shadary a déclaré que l’heure est aux actions concrètes. Plaçant son mandat sous le signe de la défense des intérêts du pays, il a lancé un appel à tous les agents et cadres de son ministère en vue de participer à la matérialisation des objectifs assignés. «Nous sommes là pour revivifier le ministère de l’Intérieur et sécurité, c’est-à-dire donner un souffle nouveau à notre pays. Nous pensons surtout à la paix et sécurité de la RD-Congo. Ainsi, nous comptons sur l’apport de tous les membres», a-t-il confié. Emmanuel Ramazani Shadary s’est dit convaincu de la justesse du combat de démembrement des provinces mené par son prédécesseur Evariste Boshab, affirmant haut et fort compter sur la perspicacité, la rectitude morale et la rigueur professionnelle de cet homme d’Etat pour tordre le cou à toutes ces tentatives malencontreuses et inciviques. Le nouveau patron de l’Intérieur et sécurité  a également  adressé ses remerciements au Président de la République   pour la confiance placée en sa modeste personne afin de contribuer au rayonnement de ce beau pays. Outre la présence du vice-ministre Basile Olongo et de la ministre du Développement rural, Martine Ntumba Bukasa, le directeur de cabinet adjoint du Chef de l’Etat, le Secrétaire général adjoint du gouvernement, des officiers supérieurs de la Police et responsables des services publics relevant de ce ministère de souveraineté ont pris part à cette cérémonie.
D’importants atouts pour relever le défi
Ancien président du groupe parlementaire PPRD et coordonnateur de la Majorité parlementaire à la chambre basse du Parlement, Emmanuel Ramazani Shadary est né le 29 novembre 1960 à Kasongo, dans le groupement de Kilungay, secteur de Bangubangu Kabambare, dans la province du Maniema.   Le nouveau patron de l’Intérieur et sécurité est détenteur d’un diplôme de troisième cycle en Sciences politiques et administratives à l’Université de Kinshasa -UNIKIN. Fils de Bakali Ramazani et de Sifa Tabu et marié à Wivine Paipo Ngweli, Emmanuel Ramazani Shadary est père de huit enfants. Quant à son parcours politique, le VPM Emmanuel Shadary est membre cofondateur du PPRD en 2002, secrétaire exécutif national en charge du processus électoral et de la discipline de 2005 à 2015.  En 2006 et 2011, il est deux fois élu député national dans la circonscription de Kabambare. Pendant la même période, il assume les fonctions de directeur de campagne du candidat Président Joseph Kabila au Maniema. Acteur de la Société civile au Maniema  et à la Conférence nationale souveraine, vice-gouverneur puis gouverneur du Maniema en 1998-2001 sous Mzee Laurent Désiré Kabila, Ramazani Shadary entend mettre toute son énergie à contribution afin de relever le défi.
Bijou KULOSO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer