Politique

Les femmes d’APNG saluent l’élection d’Alexis Thambwe

Après l’élection d’Alexis Thambwe Mwamba à la tête de la Chambre haute du Parlement, les messages de félicitation fusent de partout. Les femmes de l’Alliance des patriotes de la nouvelle génération -APNG- n’ont pas été dureste. Elles ont congratulé le nouveau speaker du Sénat pour son élection au perchoir de cette institution. Par la bouche de sa présidente, Eudoxie Mangaza, cette structure des femmes, tout en félicitant Marie Josée Kamitatu, l’unique femme élue, a déploré le non-respect de la parité dans la constitution de ce bureau. Par ailleurs, elle a invité le nouveau patron du Sénat à se pencher sur les questions du genre comme il a promis dans son programme d’action présenté aux sénateurs. C’est depuis samedi 27 juillet 2019 que le bureau définitif du Sénat a été élu et installé par le bureau provisoire chapeauté par Léon Mamboléo. A cette occasion, la Ligue des femmes de l’APNG, parti dirigé par Adolphe Mwarabu, a félicité Alexis Thambwe Mwamba pour son élection au perchoir du Sénat. «Nous sommes très contentes de voir notre candidat être élu président du Sénat. Nous remercions les sénateurs qui ont fait confiance au choix opéré par Joseph Kabila, autorité morale du FCC», a souligné Eudoxie Mangaza, en félicitant l’unique femme qui siège au bureau définitif du Sénat. Elle a, en outre, déploré le non-respect de la parité homme-femme dans la constitution de ce bureau définitif. «Les femmes ne sont pas suffisamment représentées, il n’y en a qu’une seule sur les sept membres du bureau. Nous souhaitons vivement que cette situation s’améliore dans notre pays», a-t-elle souhaité.

Par ailleurs, la présidente de la Ligue des femmes de l’APNG a invité Alexis Thambwe Mwamba à tenir compte du genre comme prévu dans son projet de travail. Dans ce texte, Thambwe Mwamba a souligné que «le Sénat reste la chambre de la réflexion. Il sera sans nul doute appelé à se pencher sur les grands textes de loi de notre société notamment ceux de la bioéthique, des libertés publiques, ceux liés aux questions du genre et de la  jeunesse ainsi qu’à la préservation de la biodiversité et de l’environnement». Puis: «dans cette perspective, le Sénat devra également continuer à renforcer son efficacité ainsi que son efficience dans ses propositions des lois et dans leur adoption». S’appuyant sur les propos de Thambwe Mwamba, Eudoxie Mangaza espère que le Sénat proposera et votera des lois allant dans le sens de promouvoir le gender.Mymye MANDA

Articles similaires

Fermer
Fermer