Politique

L’ombre de Lokondo plane sur le dialogue

Le débat politique axé sur les idées peut-il encore trouver sa place dans l’arène politique RD-congolaise? Oui, si l’on en croit l’influence que certains acteurs politiques ont pu exercer sur le dialogue qui touche à sa fin à la Cité de l’Union Africaine, notamment le député national MP Henry Thomas Lokondo. Quoique non retenu sur la liste des délégués de la Majorité présidentielle, le député élu de Mbandaka a largement contribué au débat via des propositions concrètes relayées par la presse.
Dans une déclaration remise à la presse le 8 septembre dernier, Lokondo suggérait aux parties de focaliser les discussions sur «la mise en œuvre de l’accord politique qui doit s’articuler principalement sur le délai de la mise en place du fichier électoral, du chronogramme de l’organisation des élections et de leur financement». Une thèse partagée aux travaux.
Et mercredi 14 septembre, à l’issue de la conférence de presse faisant part de la conclusion d’un accord portant sur le couplage de la présidentielle, des législatives nationales et provinciales ainsi que des locales si les moyens techniques et financiers le permettent, l’ancien sénateur n’a pas boudé son plaisir de voir son ombre planer sur les tractations.
Lokondo se dit fier d’avoir avancé des idées susceptibles de contribuer à sortir le pays de la crise sans bouger les fondamentaux, l’essentiel, notamment la Constitution du pays.
Natine K.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer