Politique

Contrôle du Lualaba, secret story

Nouvelle carte RDC
Les Lunda vont s’empoigner. Plusieurs candidats annoncés dans la course au gouvernorat. Chacun pense pouvoir devenir le tout premier gouverneur de la province la plus nantie du pays. Sur la short-list officieuse: le sénateur Fulungu, l’ancien ministre Muzangisa, le député provincial Daniel Kapend, Edmond Mbaz, Séraphin Nguej… et Jean-Marie Cizahanga  
C’est le prototype de la relation de cause à effet entre l’ambition politique voire les conflits armés et les ressources en minerais dits stratégiques. En RD-Congo, le récent démembrement a gâté certaines provinces plus que d’autres et aiguisé des appétits politiques. Le Lualaba, réputée province la plus riche du pays devant l’Ituri et le Haut-Katanga est dans le viseur de tous les états-majors. C’est à juste titre que la bataille pour son contrôle s’annonce rude. Plusieurs candidats se bousculent aux portillons.
Un envoyé spécial du chef de l’Etat a récemment séjourné dans l’ex-Katanga, a annoncé la télévision publique le 2 avril. But de sa mission: convaincre la population du bienfondé du découpage territorial, inspecter les bâtiments destinés à abriter les différents services, notamment les Exécutifs, les Assemblées et les Fonctions publiques provinciaux.
Le missi dominici a visité les coins et recoins des nouvelles provinces issues du Katanga, notamment le Lualaba, le Tanganyika, le Haut-Katanga et le Haut-Lomami, et a tiré des leçons dont la primeur est réservée au Président de la République. La mission est prise au sérieux dans différentes écuries, où des stratégies s’affinent et des alliances tissées pour s’assurer de la victoire finale.
Comme l’architecte aspire à construire des maisons, tout colonel qui aime son métier, brûle de produire son régiment, dès qu’il est instruit, sur un champ de bataille, a écrit René Arcos. Sous peu, le Lualaba va devenir un champ de bataille… électorale. Les Lunda vont, parait-il, s’empoigner. Plusieurs candidats annoncés dans la course au gouvernorat. Chacun pense pouvoir devenir le tout premier gouverneur de la province la plus nantie du pays.
Sur la short-list officieuse: le sénateur Fulungu, l’ancien ministre de l’Energie Muzangisa, le député provincial Daniel Kapend, l’ancien ministre provicial Edmond Mbaz cité par le confrère Géopolis, l’ambassadeur Séraphin Nguej… et Jean-Marie Cizahanga, directeur à la GECAMINES. Certains, dans ce groupe, affirment avoir le soutien du Rais. Mais seule l’issue de cette élection inédite déterminera qui d’entre ces personnalités prendra le contrôle de la très prisée province du Lualaba. L’opinion, elle, attend avec impatience.
AKM 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer