Politique

La Ligue des jeunes UDPS Belux affûte ses armes

Chaque organisation est appelée à la redynamisation toujours dans l’intérêt d’atteindre les objectifs assignés. La Fédération Belux -Belgique et Luxembourg- de l’Union pour la démocratie et le progrès social -UDPS- ne déroge pas à cette règle. Elle vient de se doter de la nouvelle équipe de sa ligue des jeunes élue il y a quelques semaines.

Présidée par Dorley Tumba Matumona, la ligue des jeunes UDPS Belux a pris officiellement ses fonctions. A cette occasion, elle a présenté samedi 5 septembre 2020 à Bruxelles, son plan d’action 2020-2021. En présence des membres du parti et des invités, la nouvelle équipe a décrypté les grandes lignes de son programme qui sera exécuté dans l’union des uns et des autres, comme l’a rappelé Dorley dans son mot d’introduction.

A l’en croire, il faut que la jeunesse soit consciente qu’elle est l’unique bâtisseur de l’avenir de ce « grand pays au cœur de l’Afrique, la RD-Congo. La jeunesse est l’avenir de du Congo et que le pari du développement économique repose sur ses épaules.

« Partant de ce postulat, il nous faut, nous jeunes RD-congolais changer de paradigme. N’attendons pas le changement. Soyons nous-mêmes le changement auquel nous aspirons… N’attendons pas que nos Etats nous donnent du travail. Créons, nous-mêmes, s’il le faut, nos emplois. Créons nous-mêmes nos entreprises. Concevons notre avenir et celui de notre cher parti … Unions pour la démocratie et le progrès social », a insisté le président de la Ligue des jeunes UDPS Belux tout en reconnaissant le travail abattu par son prédécesseur et son staff.     

Forts conscients que la jeunesse est une valeur. Elle est l’alpha et l’oméga du développement, Dorley Tumba et son équipe se fixent alors comme vision d’atteindre une visibilité à l’échelle européenne en étant « une référence et le fer de lance au niveau de la jeunesse du parti en Occident ». Pour y arriver, ils ont mis en place tout un paquet d’objectifs et stratégies entre autres l’adhésion d’un grand nombre de jeunes, fédérer autour d’un projet de société, , faire connaitre l’idéologie du parti au sein de la nouvelle génération, préparer les jeunes à être des futurs cadres.  

Présent à cette rencontre de Bruxelles, le député national UDPS Tony Mwaba a encouragé ces jeunes à plus d’engagement et d’abnégation. Il ne s’est pas arrêté que là. L’actualité politique du pays oblige, il a échangé avec les jeunes de son parti notamment sur les questions brulantes de l’heure qui défrayent la chronique. A savoir la désignation du président de la CENI, le duel entre Gilbert Kankonde et Azarias Ruberwa, respectivement vice-premier ministre en charge de l’Intérieur et ministre d’Etat en charge de la Décentralisation autour de l’organisation du recensement général de la population, les lois Sakata-Minaku, les déclarations de certains acteurs politiques sur la destitution du Chef de l’Etat. S’agissant du dernier point, Tony Mwaba, avocat de son état, a renvoyé les initiateurs de cette démarche à bien revoir les textes et lois de la République pour ne pas se prêter dans la confusion.

Signalons par ailleurs que Dorley Tumba dans sa tâche est secondé par Amanda Babasou Ngomba -première vice présidente- et Cédric Mpolesha -second VP. Hugor Mayambu Mbungu, lui assure le secrétariat général alors que la charge de la mobilisation est confiée à Honoré Mpoyi Kabuta.  

PN

Articles similaires

Fermer
Fermer