NationPolitique

Tshisekedi représentera l’Afrique au Sommet du G20 en 2021 en Italie

En sa qualité de Président en exercice de l’Union africaine -UA-, fonction qu’il assumera dès le début 2021, le Chef de l’Etat RD-congolais Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est invité au prochain Sommet du G20 qui se tiendra en Italie. La presse présidentielle qui livre cette information, note que l’invitation officielle du Premier ministre italien, Giuseppe Conte, lui a été remise, mardi 22 décembre, par M. Luca Attanasio, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire d’Italie en RD-Congo, au cours de l’audience lui accordée à la Cité de l’Union africaine.

«Cette réunion présidentielle des  dirigeants des 20 pays les plus riches du monde va se pencher entre autres sur la relance de l’économie  mondiale post-Covid-19», précise-t-on. Puis: «Prévu au mois d’octobre 2021, le prochain Sommet du G20 donnera l’occasion au Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo de défendre la cause du continent africain devant les dirigeants des pays les plus développés».

Puis encore: «Le diplomate italien en poste à Kinshasa a dit que son pays qui vient d’assumer la Présidence du G20, entend organiser le prochain sommet au dernier trimestre de l’année 2020 afin de passer le flambeau à un autre pays du G20». Axé sur trois «P», à savoir: la population, la planète et la prospérité, le Sommet du G20 est une réunion de grandes réflexions et décisions sur l’économie mondiale. «C’est dans ce cadre précis qu’on doit attendre beaucoup de la collaboration entre le G20, l’Union africaine et la RD-Congo», a fait savoir l’ambassadeur italien.

«Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo sera investi Président de l’Union africaine en février 2021 au cours d’un Sommet extraordinaire à Addis-Abeba. L’Union européenne, via son ambassadeur en RD-Congo, ainsi que plusieurs Chefs d’État ont promis de lui apporter tout leur soutien afin qu’il réussisse son mandat», rapporte la presse présidentielle.

Et de conclure: «l’objectif du prochain Sommet du G20, c’est d’essayer de faire sortir le monde du blocage dont souffrent les économies du monde à cause de la pandémie de la Covid-19. Il s’agira de favoriser les Petites et moyennes entreprises pour la reprise économique dans un monde post-Covid-19, profiter de la révolution verte, de la révolution digitale et de tout ce qui concerne la protection environnementale».

Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer