Politique

ACSP appelle le peuple à la vigilance

Dans un ton ferme, l’ACSP demande au peuple de ne pas se laisser écraser ni enfermer dans le carcan de l’abattement, de la démagogie, de la peur et du tribalisme
Parti se réclamant conservateur des repères idéologiques de M’zee Laurent-Désiré Kabila, Patrice Emery Lumumba et Simon Kimbangu, l’Alliance des compatriotes pour le salut public -ACSP- a évalué la situation politique en RD-Congo et donné sa modeste contribution pour le bon fonctionnement et le redressement du pays avec comme facteur non négligeable l’amélioration du vécu quotidien des RD-Congolais jusque-là en dégradation continue.

Créée le 24 février 1998, d’abord comme association politique dénommée «Comité des compagnons de la révolution du 17 mai 1997», puis muée en parti politique, l’Alliance des compatriotes pour le salut public -ACSP- vient de souffler sur ses 19 bougies. Elle a grandi. Mais le chemin à parcourir reste encore long. A la faveur de cette commémoration, les membres de cette formation politique ont évalué la situation du pays dans le but afin de porter un regard positif sur son avenir encore plus meilleur et fait des recommandations à l’endroit de différentes institutions de la RD-Congo.
Aux dires de ces compagnons de L.D Kabila et autres compatriotes conduits par Maître Prince Bushiri, seule la vision du Prophète Simon Kimbangu, Patrice Emery Lumumba et M’zee Laurent-Désiré Kabila constitue la base nécessaire pour une gouvernance de la République au profit du salut de tous les RD-Congolais et d’autres peuples vivant en RD-Congo. Après avoir scruté la marche du pays, l’ACSP, parti qui se dit implanté sur l’ensemble du territoire national, estime que la situation est devenue de plus en plus déplorable et intenable en termes de vécu quotidien de la population RD-congolaise. Pour le parti, seuls les gouvernants à tous les niveaux et dans tous les secteurs, s’accaparent du revenu national au détriment des masses laborieuses. L’enrichissement sans cause demeure impuni. Du coup, tout le monde cherche mordicus à accéder au pouvoir, occuper un poste de responsabilité dans la gestion de la chose publique avec intention de ne servir que ses intérêts. L’Alliance condamne ce comportement. Dans cette optique, elle demande au Chef de l’Etat Joseph Kabila à déployer davantage d’efforts pour qu’il y ait la justice. Elle demande également aux services spécialisés compétents de se mobiliser pour mettre «hors d’état de nuire tout celui qui s’illustre dans la pratique de détournement des deniers publics, de corruption, etc.».
Préserver la paix, promouvoir la justice…
ACSP invite le gouvernement à s’approprier la vision du Président de la République Joseph Kabila pour améliorer le social des RD-Congolais en assurant un salaire décent aux fonctionnaires de l’Etat, préserver la paix, promouvoir la justice, barrer la route aux «nouvelles aventures» des groupes armées. Les compagnons de M’zee Laurent-Désiré Kabila appellent l’Opposition à continuer à jouer son rôle de contrepoids pour la promotion de la démocratie. Ils invitent la CENCO à poursuivre leurs bons offices et à prendre en compte leurs revendications. Par ailleurs, dans un ton ferme, l’ACSP demande au peuple de ne pas se laisser écraser ni enfermer dans le carcan de l’abattement, de la démagogie, de la peur et du tribalisme.
HRM

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer