La communauté musulmane Ahmadiya en RD-Congo prône la paix

0

A l’occasion de l’Eid-ul-Fitre-rupture de jeûne de Ramadhan, la communauté musulmane Ahmadiya en RD-Congo a, samedi 01 Juillet, organisé une réception dans la salle de conférence du Collège Boboto dans la commune de la Gombe. Dans son mot introductif, Anas Musu de la communauté musulmane Ahmadiya a souligné que leur communauté est la seule organisation islamique qui puisse croire que le Messie est déjà arrivé et ce, en la personne de Hazrat Mirza Ghulam Ahmad. Pour sa part, Choudhry Naeem Ahmad Bajwa Sahib, Amir Jama’at Ahmadiya RDC a sensibilisé la population à militer pour la paix.
«La communauté musulmane Ahmadiya est une organisation religieuse d’envergure internationale, établie dans plus de 209 pays à travers le monde. C’est une des organisations musulmanes les plus dynamiques de nos jours, ses membres se comptent par plusieurs dizaines de milliers», a fait savoir Anas Musu lors de cette cérémonie organisée en marge de la rupture du jeûne ramadan. Il a aussi signalé que leur communauté est la seule organisation islamique à croire que le Messie tout entendu est déjà arrivé et ce, en la personne de Hazrat Mirza Ghulam Ahmad -Paix sur lui 1835-1908- de Qadian. «Ahmad-Paix sur lui- proclama d’être métaphoriquement seconde venue de Jésus de Nazareth et la foi envoyée par Dieu, dont l’avènement avait été prédit par le prophète de l’Islam, Hazrat Muhammad Musthapha -que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui», a souligné Anas Musu.
Et d’ajouter : «la communauté Ahmadiya a été créé sous l’instruction divine dans l’objectif de redonner ses lettres de noblesse aux valeurs morales et spirituelles de l’islam. Elle a construit plus de 15.000 mosquées, plusieurs centaines d’écoles et des hôpitaux. Pour sa part, Choudhry Naeem Ahmad Bajwa Sahib, Amir Jama’at Ahmadiya RDC a profité de cette occasion pour lancer un message de paix. «Nous devons nous opposer à toutes forme de guerres et oppression que le monde vit aujourd’hui. Il faut que la paix soit établie et protégée. Je vous exhorte à laisser un héritage de prospérité aux générations avenirs car nous serons coupables de les affronter à des conséquences horribles», a-t-il demandé tout en rappelant la responsabilité de tous, qui, selon lui est de parler quand il y a des tueries quelque part. Par ailleurs, il a aussi incité la population à cultiver l’amour tout en évitant la haine.
Le cardinal de la communauté musulmane Ahmadiya a également précisé que le jihad est mal compris aujourd’hui dans le monde, parce que la plupart des musulmans le font abusivement en ne respectant pas le jihad selon le saint Coran. «Le jihad ne signifie jamais la tuerie. Ce que la plupart de musulmans sont en train de faire ne correspond pas à ce qui est écrit au saint coran-vraie jihad. Par exemple selon le coran, pendant le combat, quelles que soient les circonstances, on ne peut pas tuer une femme, un enfant, un prêtre. Ce que nous voyons aujourd’hui, va à l’encontre de tout cela. Bref, la plupart des musulmans ne tiennent plus compte de ce que dit le Coran», a-t-il expliqué. Cette activité a été honorée par la présence des certaines autorités, entre autres les représentants du ministre national de l’enseignement supérieur et universitaire -ESU-; des ministres provinciaux de l’urbanisme et habitat, de la communication, environnement et genre. Ils ont, à leur tour, encouragé la communauté musulmane Ahmadiya à continuer de prêcher la paix.
Mymye MANDA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom