Politique

Kyungu de nuit chez Muyambo…

Gabriel Kyungu Wa Kumuanza, président de l'Assemblée provinciale du Katanga
Gabriel Kyungu Wa Kumuanza, président de l’Assemblée provinciale du Katanga
Tout le quartier en parle… les voisins ont vu le véhicule du président de l’Assemblée provinciale du Katanga, Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, franchir le portail de la résidence de Jean-Claude Muyambo au bon milieu de la nuit, un jour dominical, pour ressortir après des longues heures. De quoi ont-ils parlé? C’est tout le mystère…
Le pays entier se souvient qu’en août dernier, Jean-Claude Muyambo Kyassa, leader de la Solidarité congolaise pour la démocratie et le développement -SCODE-, sur papier sociétaire de la Majorité présidentielle -MP-, avait tenu un meeting à Lubumbashi auquel avaient pris part les délégués de son parti venus de Kipushi, Likasi, Kolwezi, Kalemie, Kambove, Kabalo et Kyunzu.
A cette occasion, sa position était claire sur le débat constitutionnel: son parti s’oppose à toute révision de la constitution et prône l’alternance en 2016 à la tête du pays. Muyambo avait même affirmé avoir accompli sa part de contrat envers sa plateforme politique, la MP, et déclaré s’être battu en 2006 et 2011 pour l’élection et la réélection de Joseph Kabila à la tête du pays.
Depuis, l’ancien ministre Gizenga des Affaires humanitaires et solidarité nationale ne jure que par la fin du mandat de Kabila. Il fantasme, rêve… alors qu’à l’une des dernières grandes réunions de la MP tenue à la ferme présidentielle de Kingakati, l’autorité morale avait laissé entendre: «ne m’enterrez pas si vite…».
Un message pourtant clair pour tous ceux qui évoquaient la désignation d’un dauphin de Kabila pour 2016. Muyambo est revenu à la charge sur RFI, prenant le Burkina-Faso en exemple et réitérant son appel anti-révision.
Voici que quelques jours après cette intervention, Kyungu a été aperçu chez Muyambo, dimanche 9 novembre dernier vers 22 heures. Les sources lushoises qui ont rapporté la nouvelle à AfricaNews citent des voisins directs du bâtonnier, qui ont reconnu l’un des véhicules du speaker de l’Assemblée provinciale du Katanga à l’entrée et à la sortie de la résidence de Muyambo.
Elles affirment que Kyungu, venu façon Nicodème, y a passé des longs moments. Muyambo aurait-il approché Kyungu pour lui proposer un deal? Mais lequel? Kyungu tenterait-il de dissuader l’avocat dont les propos virulents contre Kabila mettent certains Katangais mal à l’aise? Des questions -auxquelles seuls les deux hommes ont des réponses- fusent.
Mais de l’avis des analystes, il y a lieu de craindre le pire car entre les deux hommes, il n’y a jamais eu une grande histoire d’amour. Pendant que ce rapprochement soudain s’opère, la ville de Lubumbashi vit au rythme d’un climat d’insécurité causé par des présumés Bakata Katanga.
Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer