Politique

Kin-kiey: nouvelle déclaration d’amour à Kabila

Joseph Kabila et Tryphon Kin-kiey lors de l'inauguration de la station d'atterrage à fibre optique à Muanda
Joseph Kabila et Tryphon Kin-kiey lors de l’inauguration de la station d’atterrage à fibre optique à Muanda
Devant les cadres de son parti et quelques journalistes triés sur le volet, l’autorité morale du Parti pour l’action et président de l’association Kabila désir assume son choix: le Président Kabila. En fait, Tryphon Kin-kiey est resté égal à lui-même, plus que jamais convaincu par la vision de son Chef, celui pour qui il a plusieurs fois mobilisé son «Mayumbu» de Masimanimba, appelant tous ses concitoyens à le protéger, tel un bien le plus précieux que la nature ait offerte à la RD-Congo. A ceux qui ont choisi de quitter le bateau, KKM souhaite bonne chance, tout en espérant que cette fois-ci sera la bonne.
 
Le moment n’était pas si mal choisi. Ça faisait un bon moment que l’autorité morale du P.A ne s’était plus adressé à ses cadres. Appelé à faire un commentaire sur le nouveau comité à lui présenté par le professeur Ibongo, Kin-kiey n’a pas manqué d’égratigner les frondeurs de G7, qu’il dit connaitre tous par cœur. Il soutient que leur méthode de prédation date des années. A Sun city déjà, signale le crabe, les mêmes qu’il soupçonne de courir aujourd’hui derrière l’argent d’un milliardaire, étaient avec son grand frère, à qui ils avaient promis un retour sur la scène politique en triomphe.
L’ancienne poule aux œufs d’or a dû casquer gros pour répondre aux multiples demandes intempestives de la colonie, a déclaré Kin-kiey affirmant que la suite est connue! Puis, le même groupe a rejoint Pierre Pay Pay. Presque dans les mêmes conditions, pour les mêmes résultats. On va les retrouver finalement autour de Kabila, nageant dans tous les avantages offerts par le système. Insatisfaits comme d’habitude, ils vont faire rêver à Masangu, fraichement ancien gouverneur de la Banque centrale du Congo, de prendre la Primature. Une fois de plus, le résultat est nul.
Aujourd’hui, ils se sont trouvé un nouveau milliardaire, affirme le président de Kabila désir… non sans le prévenir. Pour quel résultat? N’empêche, Kin-kiey leur souhaite bonne chance, tout se disant fier de son choix: Joseph Kabila!
Dimanche 25 octobre 2015, en début d’après midi, «Bakala ya Ngolo», comme l’appellent ses électeurs de Masi, avait rendez-vous avec le nouveau comité directeur du P.A, dans la résidence du Soft, située sur les hauteurs de Binza. Au menu, la présentation du nouveau comité directeur, récemment nommé par le Président national du P.A, le Professeur Ibongo.
C’est une équipe qui fait rêver! On y trouve de l’expérience, et surtout, de la jeunesse. Parmi les heureux élus, Michael Sakombi Ilunga, promu secrétaire général du parti. Jeune, dynamique, ambitieux, compétent, c’est aujourd’hui aux côtés de Kin-kiey que Sakombi, né certes d’un père politicien lui-même, aiguise ses grands débuts dans l’arène politique.
Il est compté parmi les rares fils des dignitaires de la deuxième République qui ont un cursus normal. Des grandes études en communication, management et diplomatie publique en Belgique, puis conseiller de l’ambassadeur Mova pendant plus de 5 ans avant de revenir au pays grâce au programme Charter de l’ASBL Kabila désir, participation comme observateur de la diaspora aux élections de 2011, présence marquée aux Concertations nationales…Michael Sakombi est à la hauteur des attentes de l’autorité morale de son parti, qui vient d’ailleurs de le nommer Directeur de cabinet au Ministère chargé des Relations avec la Parlement en remplacement du Professeur Tshibangu Kalala, à qui Kin-kiey a donné tout le temps pour bien poursuivre son dossier judiciaire en cours.
«Je ne suis certainement pas le plus jeune secrétaire général des tous les partis politiques de la MP, mais plutôt de toute la République», ironise Sakombi avant d’ajouter: «nous rêvons d’un parti de masse, moderne, progressiste à l’image de notre autorité morale». Sakombi junior sait que sur le terrain politique, rien offert en cadeau. Pour arriver à matérialiser ce rêve, il promet de faire chorus avec tout le nouveau comité et mouiller la chemise pour le parti. Parmi ceux sur qui Sakombi compte, figure Gasha Kin-kiey, secrétaire général adjoint chargé de la jeunesse.
Jusque là, Kin-kiey junior était député national et membre du comité directeur du Groupe de presse et communication Financial groupe. Blaise Kindala, actuellement secrétaire administratif de cabinet au ministère des Relations avec le Parlement, un autre fidèle de Kin-kiey, se voit confié la mobilisation du parti. Au total, un comité national costaud d’aune trentaine de personnes dont les jeunes pour la plupart, mais expérimenté, à l’égard de Patience Kimvula par exemple, membre fondateur du parti, candidat député élu aux législatives de 2011 mais dont le siège lui a été ravi à la CSJ. Kabila peut compter avec le P.A, désormais un parti à vocation nationale.

HMK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer