Politique

Fonction publique, des enjambées de la réforme et de la modernisation

Pascal Isumbisho Mwapu, ministre de la Fonction publique
Pascal Isumbisho Mwapu, ministre de la Fonction publique
La fonction publique de la RD-Congo est dans la phase de réforme et modernisation. Pascal Isumbisho Mwapu, ministre de la Fonction publique, a fait savoir que la réforme et modernisation de l’administration publique a enregistré quelques avancées significatives. Aussi son ministère va vers une administration ouverte et de proximité au service de la bonne gouvernance et du développement local. Pour y parvenir, le ministre a réuni un groupe thématique sectoriel de gouvernance administrative locale et décentralisation. Ce groupe est mis en place pour élaborer un programme cohérent de coordination et d’harmonisation des actions conjointes à mener par les ministères de la Fonction publique et celui en charge de la Décentralisation.
 
Pascal Isumbisho peut se taper la poitrine. Il a dressé un bilan des avancées et actions à entreprendre dans le cadre de la réforme et modernisation. Parmi les avancées réalisées, on a cité la normalisation du mode et système d’organisation, de fonctionnement et gestion. Le ministre a insisté sur ces innovations, dans le but de capitaliser les changements induits. Pascal Isumbisho a articulé ses stratégies de réforme autours de six axes. Il s’agit de la réforme du système de pilotage, de coordination et de communication.
Aussi la réforme du mode et système d’organisation, de fonctionnement et gestion de l’administration publique et  des ressources humaines ainsi que les rémunérations. A cela, il a ajouté la réforme du système d’assurance qualité, de formation et de renforcement des capacités, de sécurité sociale des agents et la mise en œuvre de la décentralisation administrative et sectorielle.
Ce qui a été le talon d’Achille de l’administration publique autrefois. «J’ai des grandes innovations du nouveau cadre légal, prise en compte de la décentralisation et de la déconcentration. La revue à la hausse de l’âge de la retraite de 55 ans à 65 ans. L’adoption de l’approche de gestion publique axée sur les résultats, le renforcement du système de gestion de la retraite et la consolidation du mécanisme d’un cadre de dialogue social basé sur la démocratie participative par la reconnaissance de la liberté syndicale sont autant de grandes innovations», a dit Isumbisho qui préside le groupe thématique.
Grace à ces innovations, la promotion d’une administration publique de proximité est ouverte et plus proche des usagers, a-t-il poursuivi. Le ministre de la Fonction publique tient à une mise en place d’un cadre juridique de l’administration publique intégrant la décentralisation. A l’en croire, il y aura un transfert et affectation des ressources humaines du pouvoir central aux provinces. Ce qui a été toujours un rêve, il y a quelques années. Côté mise en œuvre de la décentralisation et déconcentration administratives, les options stratégiques de mise en œuvre sont planifiées.
La création de guichets uniques des services publics est une réponse. Ethmane Hamam fall, chef de mission expert en Systèmes RH et responsable développement progiciels -SIMAC-, a expliqué le système intégré de gestion des ressources humaines et de la paie. Cela dans l’objectif d’assurer la migration des données du système de traitement de la paie actuelle ainsi que la reprise des données qui seront issues des divers recensements vers un nouveau système. Après une étude de convergence sur une période d’environ deux mois, le bilan de l’existant des fonctionnaires est disfonctionnement administratif.
Comme solution proposée à ce sujet, que chaque structure utilise le système conformément à son profil dans la sécurité. Que tous les effectifs soient gérés sur base des textes réglementaires en vigueur. Pour le contrant, Ethmane a suggéré l’identification unique de chaque agent par intégration avec un système d’identification. Cette réunion a connu la participation de tous les secrétaires généraux, les experts de la Banque mondiale -BM-, de la Cellule technique d’appui à la décentralisation -CTAD.

Bijou KULOSO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer