Politique

Foi de Prospère Bateka: le dialogue est une voie impérative à l’alternance politique

Convoqué par le Président de la République Joseph Kabila, le dialogue politique national et inclusif reste une préoccupation incontournable. Les avis fusent de partout. Face aux opinions contraires de certains acteurs politiques RD-congolais, le porte-parole de l’Union pour la promotion des paysans du Congo -UPPC-, Prospère Bateka, ne garde pas sa langue dans sa poche.
Dans une interview exclusive accordée à «AfricaNews», Bateka estime que l’alternance politique en RD-Congo ne sera possible que si les parties concernées se mettent ensemble autour d’une table pour en discuter.
Porte-parole de l’Union pour la promotion des paysans du Congo -UPPC-, structure militant pour un Etat de droits en RD-Congo, Prospère Bateka reste convaincu que la tenue du dialogue politique national et inclusif, convoqué par le Chef de l’Etat Joseph Kabila est la voie idéale pouvant permettre aux RD-Congolais de régler certaines questions, entre autres les prochaines échéances électorales. «En ce qui concerne le dialogue national inclusif, vous savez bien qu’étant Bantous, pour régler un problème, nous devons nous mettre autour d’une table sous l’arbre à palabre, c’est-à-dire le -Kinzonzi. Connaissant cela, c’est pourquoi, à l’UPPC, nous prônons avant tout ce dialogue bien sûr convoqué par le Chef de l’Etat Joseph Kabila, qui est le chemin par excellence pour la sortie de la crise politique», pense-t-il.
Et de poursuivre: «je pense également que dans notre pays, nous n’avons pas une Opposition responsable, voilà pourquoi nous, les jeunes, devons prendre en charge notre destin. Oui, l’alternance est possible en RD-Congo si et seulement si les parties concernées se mettent ensemble autour d’une table afin de trouver une issue».
Acteur politique et travailleur social, Prospère Bateka est coordonateur d’une fondation portant son nom, qui prend en charge les démunis et les enfants de la rue pour leur réinsertion dans la société.
Sur le plan éducationnel, le porte-parole de l’UPPC renseigne également qu’il a mis en place depuis des années, une école privée pour le bien-être de la population RD-congolaise et kinoise en particulier.
René KANZUKU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer