PolitiqueSociété

Les femmes de la MP s’engagent à vulgariser l’Accord issu du dialogue

Pendant que le Rassemblement appelle à un nouveau dialogue, les parties ayant pris part au dialogue national inclusif de la Cité de l’Union africaine -UA- s’activent à restituer au niveau de leurs bases respectives les résolutions contenues dans l’accord signé à l’issue de ce forum. Vendredi 28 octobre dernier, cadres et militantes de la Majorité présidentielle -MP- ont eu droit à une séance académique sur l’Accord   au ministère des Affaires étrangères. «Vérités et réalités du dialogue politique national inclusif» a été le thème de ce rassemblement animé par Aubin Minaku, secrétaire général de la MP. Il a éclairé la lanterne des femmes de sa famille politique quant à la compréhension de l’Accord politique. A leur tour, les femmes de la MP se sont engagées à vulgariser l’Accord dans leurs milieux de vie.
A la Majorité présidentielle -MP-, les femmes sont désormais convaincues du bien-fondé de l’Accord signé à l’issu du dialogue national inclusif. Elles ont été exhortées après avoir pris part à une cérémonie de restitution des résolutions de cet accord, organisée vendredi 28 octobre en la Salle des conférences du ministère RD-congolais des Affaires étrangères. Les militantes de la MP ont répondu à l’appel d’Aubin Minaku, SG de la MP, orateur principal de cette rencontre de restitution. Accueilli avec faste par les mamans, Aubin Minaku a parlé de «vérités et réalités du dialogue politique national inclusif». Confiant de la capacité mobilisatrice de la femme, d’entrée de jeu, le speaker de la chambre basse du Parlement a laissé entendre: «qui convainc les mamans, convainc toute la nation».
A cet égard, dans un résumé subdivisé en huit points, Aubin Minaku a expliqué aux femmes de sa famille politique le contenu de l’Accord signé le 18 octobre dernier à la Cité de l’Union africaine. Il a entre autres parlé de la refonte du fichier électoral fixé au 31 juillet 2017, de l’organisation de toutes les élections en une séquence en avril 2018, du calendrier électoral rationnel, réaliste et réalisable, de la garantie d’accès aux médias publics, de la sécurisation du processus électoral, du budget et financement des élections, de la gestion consensuelle du pays avec un Premier ministre issu des rangs de l’Opposition jusqu’à l’organisation des élections. Après avoir brossé ce tableau, Aubin Minaku a fait savoir que l’Accord est un schéma clair qui conduira le peuple RD-congolais à des élections apaisées. Dans cette optique, il a invité les femmes de la MP à «évangéliser» au niveau de leurs familles et milieux de vie respectifs, le bien-fondé de cet Accord. «J’invite les mamans de la MP à prendre le leadership de la vulgarisation de l’Accord», a-t-il appelé. Aubin Minaku a également exhorté les femmes à se prendre en charge afin de sensibiliser les femmes au niveau des provinces. Pour une meilleure compréhension, le SG de la MP a été relayé en langues nationales par d’autres orateurs. L’honorable  Béatrice Lomela a explicité ce thème aux mamans en Swahili. A son tour, Marie Ngalula s’est exprimé en Tshiluba, Marie-Ange Lukiana en Kikongo et Zacharie Bababaswe en lingala.
«Mwasi nde mboka» 
Lors de cet événement haut en couleur, Carole Agito, cadre du PPRD et DG de la SONAS, a développé le concept «Mwasi nde Mboka» pour signifier que la nation, c’est la femme. Dans cet ordre d’idées, Carole Agito a invité les RD-Congolais à bannir le slogan péjoratif qui dit: «Mwasi atongaka mboka te!». Selon elle, toute nation qui ne tient pas compte de la femme risque de tomber dans des comportements extrémistes. A en croire la DG de la SONAS, toutes les atrocités de la société ont pour victime principale la femme. Elle est violée et empêchée de s’adonner aux tâches de survie et de développement. D’où son appel aux femmes de faire large écho de l’Accord en vue de favoriser un climat de paix dans le pays. «Nous ne voulons plus de guerre, pillages, viols et de messages d’intimidation du genre ‘’Yebela’’, ‘’Toyebi ndaku’’. Nous voulons la paix», a-t-elle conclu.
Guylain LUZAMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer