Politique

Le FCIR Mbaya Ntita réclame sa participation au dialogue national

Dans une correspondance adressée au facilitateur Edem Kodjo, les Forces centristes indépendantes de la République -FCIR- revendiquent leur place au dialogue politique national et inclusif. Ce regroupement politique estime que pour que ce dialogue soit inclusif, les forces du courant centriste qui ne sont de l’Opposition ni de la Majorité présidentielle doivent également y prendre part. Il propose 5 points au facilitateur pour que ce forum national soit réellement inclusif. Lire la lettre, ci-dessous.
Lettre ouverte du regroupement politique dénommé les Forces centristes indépendantes de la République -FCIR- adressée à Edem Kodjo, facilitateur du dialogue politique national et inclusif du 02 septembre 2016
Concerne: demande de l’organisation d’un dialogue inclusif
Nous, partis politiques membres du regroupement politique dénommé les Forces centristes indépendantes de la République -FCIR-, avons le réel plaisir de venir auprès de votre responsabilité vous informer ce dont l’objet est repris en marge.
En effet, pour la réussite du dialogue tel que confirmé dans tous vos discours qu’il est conforme à la Résolution 2277 du Conseil de sécurité des Nations unies, ce forum voulu «inclusif» par tous, pour résoudre un problème politique. Cependant, les problèmes politiques ne peuvent être résolus que par des acteurs politiques, si nous voulons appliquer le principe de l’inclusivité, il faudrait d’abord premièrement associés les présidents des partis politiques ou pour éviter comme vous le souhaite un grand nombre des participants, alors référez-vous aux regroupements politiques et y a ajouter aussi les représentants des différentes branches de la Société civile. C’est en agissant ainsi qu’on pourra parler de l’inclusivité tant évoquée par vous dans plusieurs de vos déclarations, nous citons: «Sachez que les portes, largement ouvertes de notre enceinte, sont prêtes à accueillir à tout moment nos frères encore absents à qui nous tendons les paumes ouvertes de la fraternité. Aujourd’hui ou demain, ils seront toujours les bienvenus et nous nous organiserons pour qu’en toute circonstance, ils aient la parole sur tous les thèmes inscrits à l’ordre du jour, y compris ceux qui auront été déjà traités».
Par ailleurs, pour votre information, la classe politique de notre pays n’est pas bipolaire, car il y a un nombre important des partis et forces politiques qui sont du courant centriste et indépendant, tel est le cas de notre regroupement politique, les Forces centristes indépendantes de la République -FCIR-, avec plusieurs partis politiques, il est évident que nous soyons représentés dans ce dialogue.
Enfin, nous vous suggérons pour la réussite de ce forum voulu inclusif par tous, les points suivants:

  1. Enregistrer nos délégués qui sont repris sur la liste des centristes -FCIR-;
  2. S’informer au ministère de l’Intérieur pour avoir des véritables données sur l’environnement politique de notre pays, dans le but de respecter le principe de représentativité de chaque regroupement politique;
  3. Tenir en compte les revendications des autres participants qui sont encore absents pour les amener à adhérer au dialogue;
  4. Délocaliser le dialogue à un autre lieu pouvant permettre aux participants d’être à l’aise;
  5. Augmenter le nombre des participants pour réussir l’inclusivité, car notre pays a la dimension d’un continent.

Nous restons ouverts à toute sollicitation et vous prie de croire Monsieur le Facilitateur à l’expression de notre franche collaboration.
Pour les FCIR
MBAYA NTITA John
Coordonnateur principal
 
YAFALI MILAMBO Cuvins
Coordonnateur adjoint
 
 
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer