PolitiqueSociété

Courte cavale pour le Libanais Saeb écroué mardi au Parquet général

Avocats-2Il n’aura pas échappé pendant longtemps aux Inspecteurs de la police judiciaire. Saeb, le Libanais patron de Minocongo et de ses filiales Trans Gazelle, Pain Victoire et Inalca, après s’être exclu du groupe appréhendé et arrêté vendredi dernier, a été retrouvé et arrêté mardi 27 octobre, a-t-on appris d’une source très proche du dossier. Ensemble avec sa bande, Saeb est accusé des crimes économiques notamment le blanchiment des capitaux, des fraudes fiscales et fraudes des licences d’importation, a précisé la source, indiquant que l’ensemble des opérations à fait perdre USD 38 milliards au pays.
Saeb a rejoint mardi sa bande au Parquet général de la Gombe, où ses complices et lui sont préventivement détenus en attendant leur transfert à la prison de Makala. Alors qu’il avait réussi à se soustraire après l’arrestation de toute sa bande vendredi, Saeb a été pourchassé le week-end et cueilli mardi par des Inspecteurs de Police judiciaire à ses trousses. Il été auditionné puis écroué en prison exactement à 18h30’.
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer