Politique

Kin-kiey lance les travaux d’évaluation des recommandations du parlement adressées au gouvernement

Où en sont les différents ministères et entreprises publiques avec les recommandations à leur adressées par le Parlement entre 2014 et 2016? Réponse dans quelques jours seulement, car vendredi dernier à l’Immeuble du gouvernement, le ministre des Relations avec le Parlement, Tryphon Kin-kiey, a fixé le contour de l’organisation d’un atelier d’évaluation du niveau d’exécution des recommandations du Parlement adressées au gouvernement au cours de la période citée ci-haut. Prennent part à ces travaux dont le go a été donné par le vice-Premier ministre en charge des PT-NTIC et représentant personnel du Premier ministre, Thomas Luhaka Losendjola, les experts du MIREPA et les points focaux des différents ministères et entreprises publiques.
Entre 2014 et 2016, plusieurs recommandations ont été faites au gouvernement tout comme à des entreprises publiques par le Parlement. A la veille de la rentrée parlementaire, Kin-kiey a réuni tous ses points focaux dans un atelier pour évaluer ministère par ministère, entreprise publique par entreprise, le niveau d’exécution des recommandations faites par le Parlement de 2014 à 2016. Il s’agit là de répondre à une exigence de la gouvernance démocratique et à la culture de la redevabilité.
«Le rapport renseignera pour chaque ministère le niveau d’exécution de chaque recommandation, les difficultés ou contraintes éventuelles rencontrées comme les pistes de solutions envisagées», avise le ministre Kin-kiey avant d’ajouter: «le processus d’évaluation du niveau d’exécution des recommandations adressées au gouvernement permet à l’Exécutif de mettre à la disposition des deux Chambres les résultats obtenus par son action, qui se retrouve ainsi consolidée à la base, matérialisée par l’adhésion permanente de la majorité du peuple RD-congolais. A partir des observations formulées face aux recommandations non exécutées ou en cours d’exécution, le gouvernement identifie les pesanteurs à leur mise en œuvre et arrête des stratégies pour les juguler.
C’est le lieu de remercier les membres du gouvernement ainsi que les mandataires des entreprises et services publics de l’Etat pour avoir mis à la disposition de mon ministère toutes les informations sur le niveau d’exécution des recommandations se rapportant à leurs secteurs respectifs». De son côté, le VMP Luhaka, représentant du Premier ministre à cette cérémonie, n’a pas tari d’éloges à l’endroit du ministre des Relations avec le Parlement qui a su imprimer un rythme de travail remarquable à la tête de ce ministère. Aussi, Luhaka a révélé le rôle capital que joue le ministère des Relations avec le Parlement surtout dans un régime politique comme celui de la RD-Congo.
Même son de cloche du côté du secrétaire général aux Relations avec le Parlement qui loue la nouvelle dynamique de travail désormais perceptible au sein du MIREPA et apprécié par toute la population RD-congolaise. Cet atelier, le deuxième du genre, après celui ayant abouti au rapport présenté avec brio par le ministre Kin-kiey devant le Senat il y a quelques mois, devra à sa clôture, présenté un rapport global sur le niveau de l’exécution exact des recommandations du Parlement adressées au gouvernement et aux entreprises publiques.
 
HMK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer