ActualitésSociété

Ses activités interdites à Kenge, l’ASBL Zibula Misu crie au scandale

Empêchée d’organiser, dimanche 11 novembre 2018, la cérémonie solennelle d’inauguration de son siège et d’installation officielle de son comité provincial à Kenge, l’ASBL Zibula Meso est montée au créneau pour fustiger la décision du maire de cette ville de la province de Kwango. L’ASBL est d’autant plus remontée qu’elle ne digère pas le motif avancé par le maire de Kenge: «situation du pays», allant jusqu’à demander à la Police et aux services de sécurité de prendre des dispositions pour empêcher cette cérémonie.
«Il s’agit ni plus ni moins d’une violation flagrante des libertés fondamentales garanties par la Constitution, une caporalisation qui démontre l’intention malveillante du maire de la ville de Kenge, soutenu par le gouverneur de province, d’instituer une pensée unique au Kwango en voulant bloquer le fonctionnement d’une ASBL, dont la vocation est de réveiller les consciences, de promouvoir la bonne gouvernance, l’unité et le développement de cette province», a déclaré Martinez Ngyaluka, coordonnateur de Zibula Meso. Et de signifier: «Zibula Meso est une structure de la société indépendante qui n’appartient ni à l’Opposition ni à la Majorité. Notre activité n’a rien à voir avec la politique. Nous ne comprenons cependant pas pourquoi les agitations des dirigeants de la province».
Dans les rangs de cette ASBL, l’on dénonce l’attitude du gouverneur Kanys Makofi qui se sent déranger par différentes actions initiées par Zibula Misu afin de dénoncer la mauvaise gestion des dirigeants de la province de Kwango. «Le gouverneur Kanys Makofi, qui a reçu les responsables de notre ASBL samedi 10 novembre, accuse ses membres de causer beaucoup de dégâts à la province, allusion faite aux dénonciations des antivaleurs, des actes de megestion de l’Exécutif provincial et l’inertie des bisimbi -leaders- du Kwango à la base du sous développement de celle-ci», disent-ils.
LOI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer