Politique

Après Kananga, Kabila arrive ce vendredi à Mbuji-Mayi

Le Président de la République, Joseph Kabila est actuellement en séjour à Kananga, va se rendre à Mbuji-Mayi le vendredi 2 juin 2017. Cette annonce a été faite par le gouverneur du Kasaï Oriental, Alphonse Ngoyi Kasanji en postant sur son compte Twitter: «Un accueil chaleureux lui est préparé».
Cette visite s’inscrit dans le cadre de sa tournée dans le grand Kasaï en proie à des violences meurtrières entre les hommes se réclamant du feu chef coutumier Kamuina Nsapu et les forces de défense et sécurité, lesquelles violences ont causé des morts et jeté dans la rue plusieurs déplacés internes sans secours. Selon, le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary, qui a précédé le Chef de l’Etat à Kananga le dimanche dernier, le Président Joseph Kabila entame cette tournée dans grand Kasaï dans le but de consolider la paix et de réconforter les populations meurtries.
Pendant son séjour à Kananga, Kabila s’est abstenu à s’adresser à la population et a préféré s’entretenir à huis-clos avec les différentes couches sociales. C’est ainsi que le Chef de l’Etat a eu des entretiens avec plusieurs délégations. Notamment les députés nationaux et provinciaux, 7 membres de la Fédération des entreprises du Congo/Kananga sous la conduite du président provincial Jean Assaka Tshumbe, 10 membres de la Société civile, 10 représentants des confessions religieuses avec à la tête le pasteur Mbulu, 12 délégués de la notabilité du Kasaï Central, des chefs coutumiers par territoire et 20 représentants de la jeunesse.
Il a accordé les audiences à ses hôtes en présence de Ramazani Shadary. Il était question pour Kabila d’écouter les uns et les autres sur les dégâts provoqués par le phénomène Kamuina Nsapu et prendre des mesures nécessaires en vue d’assurer la sécuriser et la protection des populations du Kasaï Central et des autres provinces voisines touchées par ledit phénomène.
Après l’étape de Kananga, Kabila est annoncé ce vendredi à Mbuji-Mayi pour le même exercice. On apprend que les populations de l’espace Kasaï n’attendent autre chose que le retour à la paix mais aussi l’organisation d’une enquête indépendante qui aboutira à faire la lumière sur les auteurs, co-auteurs et commanditaires des atrocités ayant conduit à la mort d’homme enterrés dans des fosses communes que d’aucuns ont qualifié des massacres au Kasaï.
Octave MUKENDI 
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer