Nation

La GFF répare la vue pour la vie…

GFF
Encore un geste de bonté signé Gertler family foundation -GFF. Cette fondation de l’homme d’affaires israélien Dan Gertler a entièrement financé la fabrication de 50 paires de lunettes correctrices et photochromiques remises aux enfants albinos et non albinos regroupés au sein de la Fondation Mwimba Texas, le vendredi 9 mai 2014, au Centre ophtalmologique de Masina. Ce lot vient de porter à 100 le nombre de lunettes offertes à ces enfants vulnérables.
Cette remise est la dernière étape franchie par la GFF après le dépistage des troubles visuels, des consultations… et la commande de ces lunettes. Les bénéficiaires n’ont déboursé aucun centime pour tous ces examens médicaux. Ils ont juste eu droit à la charité de la GFF à travers le projet Blanc Ebène initié par la photographe belge Patricia Willocq dans le but de venir en aide aux personnes vulnérables via la Fondation Mwimba Texas.       
Mamie Kabongolo, chargée de communication de la GFF, a précisé que sa structure n’a pas hésité un seul instant de financer l’achat de ces lunettes. Philanthropie oblige. Préoccupée par le bien-être social, la GFF n’ignore pas que grâce à ces lunettes, ces enfants, souvent frappés par un certain complexe d’infériorité, auront la possibilité de s’épanouir dans la communauté, d’étudier aisément et d’être des adultes responsables. Soucieuse de voir ce projet s’étendre sur toute l’étendue du territoire national, Mamie Kabongolo a également annoncé que bientôt les albinos de la Province Orientale se rendront à l’Hôpital du Cinquantenaire de Kisangani, géré par la GFF, pour des consultations pouvant aboutir à l’obtention des lunettes correctrices et photochromiques.
Une autre bonne nouvelle, c’est l’acquisition d’un terrain à l’Hôtel de ville de Kinshasa en faveur de la Fondation Mwimba Texas. La chargée de communication de la GFF a révélé qu’il ne reste qu’à finaliser quelques démarches administratives pour obtenir ce terrain et l’octroyer à la Fondation Mwimba Texas. «Nous avons donné 50 paires de lunettes additionnelles parce que nous en avons déjà remis 50, le 26 février. Les enfants albinos souffrent d’un problème de vision qui les empêche de bien vivre.
Après Kinshasa, nous serons dans la Province Orientale. A travers l’Hôpital du Cinquantenaire de Kisangani, un établissement hospitalier qui est géré par la GFF, les albinos de ce côté du pays peuvent, au moment opportun, s’y rendre pour des consultations gratuites. Concernant le terrain, l’hôtel de ville a donné sa parole devant tout le monde. C’est à nous d’activer les démarches administratives pour obtenir cette parcelle et la remettre à la Fondation Mwimba Texas», a-t-elle promis. Des promesses qui seront sûrement tenues, la GFF réalisant toujours ses vœux. Le coordonateur de la Fondation Mwimba Texas a, quant à lui, exprimé toute sa gratitude à la GFF. Le geste posé par la GFF améliorera de la meilleure manière la visibilité des albinos.
«C’est une fierté pour moi. C’est depuis très longtemps que ma fondation milite pour la protection, la défense, l’encadrement et l’assistance aux albinos ainsi que les personnes vulnérables. Beaucoup de gens restent insensibles. Aujourd’hui, la grande Fondation famille Gertler a accepté d’offrir ces lunettes pour le bien des albinos. C’est important parce que notre visibilité s’affaiblit dès notre naissance», s’est réjouie Mwimba Texas avant de demander aux autres de suivre l’exemple de la GFF: «je demande à d’autres personnes et structures d’emboiter les pas à la GFF. Les difficultés que nous connaissons sont légion. J’ai consacré le reste de ma vie pour mes frères et sœurs albinos».
La directrice administrative et financière du Centre ophtalmologique de Masina, DagmarThiessen, a, pour sa part, déclaré que son centre a aidé 150 patients. 100 patients sur 150 ont bénéficié de lunettes correctrices et photochromiques. Considérant la GFF comme une maman, un enfant albinos bénéficiaire a soutenu: «nous n’avons pas de maman pouvant nous acheter ces lunettes. J’ai dit merci à maman Gertler. Que Dieu la bénisse et lui donne encore beaucoup pour qu’elle continue à aider d’autres indigents».
Pour le petit rappel, le projet Blanc Ebène: une vision pour tous a été initié par la photographe belge Patricia Willocq dans le but de venir en aide aux personnes vulnérables encadrées par la Fondation Mwimba Texas. Commencé le 15 janvier 2014, ce projet a permis à 150 enfants albinos et non albinos de cette structure de bénéficier gratuitement d’un dépistage des troubles visuels au Centre ophtalmologique de Masina, le plus grand centre ophtalmologique de l’Afrique centrale. Ce projet a été marqué par trois événements majeurs.
Il s’agit notamment de la distribution des lunettes correctrices et photochromiques, l’exposition-photo de Patricia Willocq sur la situation des albinos en RD-Congo et la prestation de l’artiste musicien malien Salif Keita. Ce geste de la GFF était donc une de ses nombreuses marques de générosité, d’amour et de bonne volonté à l’égard des personnes vulnérables ou défavorisées.
Barick BUEMA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer