NationPolitiqueSociété

Majorité-Rassemblement: appel du candidat président Tshiani

Ce haut fonctionnaire international pressenti candidat à la magistrature suprême espère que son pressant message réveillera tant la Majorité présidentielle que le Rassemblement des forces de l’Opposition et fera enfin comprendre à nos apparatchiks de tout poil l’anxiété et le désespoir du peuple devant leur incompétence à s’accorder et à régler les vrais problèmes du pays
Dialogue sinon le chaos.
L’alerte sonnée depuis le siège de l’ONU et laissant entendre que la RD-Congo pourrait basculer dans la violence n’a pas fini de faire jaser dans le Landerneau politique nationale. Haut fonctionnaire à la Banque mondiale et un des candidats pressentis à la présidentielle de 2016 en RD-Congo, Noël Tshiani Muadiamvita, prend date avec l’histoire. Il interpelle le Président de la République Joseph Kabila et l’opposant Etienne Tshisekedi, tous deux invités et pressés d’aller au dialogue le plus vite possible.
Tshiani, dont une vidéo pourrait être relayée par la télévision dans les prochaines heures, selon des sources concordantes, espère que son pressant appel réveillera tant la Majorité présidentielle que le Rassemblement des forces de l’Opposition et fera enfin comprendre à nos apparatchiks de tout poil l’anxiété et le désespoir du peuple devant leur incompétence à s’accorder et à régler les vrais problèmes du pays et, pire encore, devant leur inconscience, aussi arrogante que méprisante, en face des angoisses des RD-Congolais.
Tshiani veut un dialogue hic et nunc. Pour sa réussite totale, il invite tous les compatriotes à prendre conscience de la gravité de la situation économique, sociale et politique du pays et à participer au dialogue pour qu’ensemble on trouve des solutions idoines aux enjeux nationaux qui menacent la paix sociale et la stabilité à long terme de la RD-Congo.
Cet économiste demande à tous les deux camps en présence -le Rassemblement des forces de l’Opposition et la Majorité présidentielle-, de mettre devant toutes choses l’intérêt supérieur de la RD-Congo et du peuple RD-congolais, car le pays est capable de se développer rapidement si le peuple RD-congolais arrive à se dépasser pour mettre en place des conditions de paix, de sécurité et de bonne gouvernance afin qu’on puisse exploiter les ressources naturelles nombreuses du pays au profit de tous les RD-Congolais et pour le développement accéléré de la nation.
Il propose également que le dialogue soit conforme à la Résolution 2277 du Conseil de sécurité de l’ONU et dans le respect de la Constitution de la RD-Congo.
Déclaration du Dr. Noël Tshiani sur le dialogue en RD-Congo
Le dialogue tant attendu aura bel et bien lieu et je souhaite qu’il démarre le plus tôt possible pour éviter une crise politique dévastatrice.
La crise politique pourrait entrainer des violences meurtrières et la destruction du tissu économique déjà précaire avec des conséquences sociales incalculables pour un peuple en détresse depuis plusieurs années.
J’invite tous nos compatriotes à prendre conscience de la gravité de la situation économique, sociale et politique du pays et à participer à ce dialogue pour qu’ensemble nous trouvions des solutions idoines aux enjeux nationaux qui menacent la paix sociale et la stabilité à long terme de la RD-Congo.
Ce dialogue devra être conforme à la Résolution 2277 du Conseil de sécurité de l’ONU et dans le respect de la Constitution de la RD-Congo. La facilitation de l’Union africaine sera assistée par un panel des envoyés spéciaux de l’ONU, de l’OIF, de l’UE et de l’UA en plus des organisations régionales africaines.
Je demande à toutes les parties d’accepter l’envoyé spécial des Etats Unis de faire partie de ce panel de facilitation étant donné l’implication de ce pays dans la recherche de solution aux problèmes de la RD-Congo. Une telle facilitation est importante pour garantir la transparence du dialogue et la mise en œuvre des résolutions par tous.
J’invite la RD-Congo à faciliter le déroulement de ce dialogue salutaire dans des bonnes conditions notamment par la libération de tous les prisonniers politiques et la réouverture des organes de presse appartenant à l’Opposition et la création des conditions de sécurité pour la participation de tous à ce forum sur le territoire RD-congolais.
A tous les deux camps en présence -le Rassemblement des forces de l’Opposition et la Majorité présidentielle-, je demande que nous mettions devant nous l’intérêt supérieur de la RD-Congo et du peuple RD-congolais, car notre pays est capable de se développer rapidement si nous arrivons à nous dépasser pour mettre en place des conditions de paix, de sécurité et de bonne gouvernance afin que nous puissions exploiter les ressources naturelles nombreuses du pays au profit de tous les RD-Congolais et pour le développement accéléré de la nation.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer