15ème anniversaire de l’AFE: Jolino Makelele encourage les femmes de l’ACP

0

Quinze ans après sa création, l’Association des femmes de l’Agence congolaise de presse-AFE/ACP vient d’être honorée par le ministère de la Communication et Médias. Pour leur dynamisme dans le respect de l’éthique et de la déontologie, ces femmes ont reçu les encouragements de Heustache Namunanika Kamira, chef de division unique, représentant du Ministre d’Etat, Ministre de la Communication et Médias, Jolino Makelele.

Les femmes de l’Agence congolaise de presse -ACP- ont fêté avec faste les quinze ans d’existence de leur structure. Créée en 2004, l’Association des femmes de l’Agence congolaise de presse -AFE/ACP- peut compter désormais sur l’accompagnement et l’appui de l’actuel Ministre d’Etat, Ministre de la Communication et Médias, Jolino Makelele. Les assurances de la tutelle ont été données vendredi dernier au cours de la célébration de cet anniversaire organisée au siège de cette entreprise dans la commune de la Gombe. Au nom du Ministre d’Etat empêché, le Chef de division unique, Heustache Namunanika Kamira, a encouragé ces femmes à continuer à accomplir le travail qu’elles font chaque jour avec dynamisme et abnégation. Le représentant du Ministre a insisté sur le fait que ce travail accompli avec zèle tient au respect de l’éthique et de la déontologie, et cadre bien avec la vision du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, celle de mettre l’homme RD-congolais au centre de ses préoccupations et de toutes les actions du Gouvernement. A en croire M. Namunanika, le vœu du Ministre d’Etat Makelele est que ce genre d’initiative aille de l’avant et fasse tache d’huile au sein d’autres entreprises publiques afin que ces dernières suivent l’exemple des femmes de l’ACP. Il a tenu à remercier les autorités administratives de cette entreprise de presse qui donnent  l’opportunité aux femmes de bien travailler et surtout d’accéder à des postes de responsabilité.

Pour sa part, la représentante de la Ministre d’Etat, Ministre du Genre, Famille et Enfant, Germaine Ibangu, a eu des mots justes pour féliciter la direction générale de l’ACP pour sa contribution à l’éclosion de cette association. Pour elle, cela prouve que dans cette entreprise publique, il y a des hommes genrés don son ministère a besoin pour accompagner sa vision dans le cadre de la parité. Elle a également félicité les femmes de l’ACP qui n’ont rien à envier à leurs paires œuvrant dans d’autres secteurs. Pour la représentante de la Ministre d’Etat en charge du genre, à travers ses 15 années d’existence, cette association des femmes a démontré que la gente féminine n’excelle pas toujours dans des commérages et des maquillages pour plaire à leurs collègues hommes, mais elle est plutôt plus concentrée au travail pour s’affirmer. Germaine Ibangu a rassuré l’AFE/ACP de la disponibilité de son Ministère pour une franche collaboration. Car, a-t-elle souligné, sans l’implication des femmes des médias, la vulgarisation des programmes sur le concept «Genre» ne sera pas effective.

De son côté, le Directeur général de l’ACP, Luzanga Shamandefu a promis à toutes les femmes de cet établissement public l’accompagnement du comité de gestion dans tout ce qu’elles pourront entreprendre.

La vice-présidente de l’AFE/ACP, Bernadette Bondoyi, a fait part de l’historique de cette association créée en 2004 avec comme objectif principal de promouvoir le statut de la femme de cette entreprise dans le cadre du Gender. Dotée d’une personnalité juridique, l’AFE/ACP tient au respect des textes pour que ses membres occupent tous les postes de responsabilité. Quatre présidentes honoraires ont été primées au cours de cette cérémonie.

J.B

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom