Dossier à la UnePolitique

Victime d’un tract diffusé part Mediapart, Kin-kiey saisit la justice belge!

Tryphon Kin-kiey Mulumba, le grand Crabe, ministre des relations avec le parlement
Tryphon Kin-kiey Mulumba, le grand Crabe, ministre des relations avec le parlement
«Mon avocat belge, Me Arnaud Mukendi Tshibangu a reçu ce matin instruction de déposer, dès lundi 9 novembre à Bruxelles, une plainte contre Freddy Mulongo, contre son site et contre le journal français en ligne Médiapart», fait savoir un communiqué de presse diffusé samedi et signé KKM 
Le 7 novembre 2015, Tryphon Kin-kiey, ministre des Relations avec le Parlement et président de l’ASBL Kabila désir, a été victime d’une virgule attaque contre sa personne et sa famille. A l’origine, un article qui n’a rien d’ordinaire, signé par Freddy Mulongo et relayé par le site d’infos Mediapart.
Freddy Mulongo, ancien journaliste kinois et fondateur de Réveil F.M qui a rejoint APARECO de Ngbanda, accuse Tryphon Kin-kiey d’avoir dérobé USD 8 millions consacrés au projet fibre optique, et d’avoir mutualisé le serveur du Portail électronique de la RD-Congo. «Des accusations graves» pour Tryphon Kin-kiey qui tient à restituer la vérité!
Kin-kiey s’est pourtant fixé une ligne de conduite, celle de ne pas répondre aux écrits des médias. Mais cette fois-ci, une réaction précise est la bienvenue, tant le mensonge diffusé est tellement flagrant et relayé même par un média international, l’un des plus lus. En effet, contrairement aux fables de Mulongo, la Commission Mayobo instituée sur la gestion de la fibre optique a totalement blanchi Tryphon Kin-kiey, arrivé à la tête du ministère des PT-NTIC bien après le scandale de l’Indien de SMART qui a coûté plus d’USD 12 millions à la République. Mayobo n’est pas du genre à faire un cadeau à Kin-kiey, tout le monde le sait bien.
D’ailleurs, au départ, c’est Okundji qui devait être à la tête de cette commission d’enquête. Mais pour des raisons «de rigueur», c’est à Mayobo, l’une des victimes des tirs du «Soft International», qu’elle a été confiée. Ses conclusions: il y a eu certes détournement, mais bien avant Kin-kiey! Ça, Mulongo ne l’ignore certainement pas. Ses motivations sont ailleurs. Il s’est trahi même dans ses écrits. Il s’en prend violemment à Kin-kiey d’avoir créé Kabila désir. D’où, toutes les calomnies à l’endroit de la famille Kin-kiey. «A la suite de toutes les contre-vérités qui assaillent l’Internet sur les réalités de notre pays et de tout ce qui s’écrit et se diffuse dans nos médias, j’ai résolu de longue date de ne jamais donner suite à des attaques abracadabrantes.
Celles de ce blog qui m’accusent d’avoir pillé le projet fibre optique à Muanda qui n’aurait jamais existé selon ce Freddy Mulongo et d’avoir «empoché 8 millions de dollars», de même que le projet phare de portail électronique Gouvernemental Congo.gouv.cd et qui qualifient l’Honorable député Gasha Kin-kiey, d’«ancien fleuriste belge», etc., dépassent toutes les frontières de la bêtise au point que j’ai décidé de leur donner une suite judiciaire», signale le communiqué de presse. Et d’ajouter: «cet homme m’accable pour avoir créé l’Association Kabila Désir, une réponse au mensonge répandu sur notre pays et sur son Président, et il n’a pas trouvé d’autres raisons pour m’attaquer et attaquer mes proches».
Pour une fois, le boss de l’ASBL Kabila Désir est déterminé à obtenir réparation. Son conseil belge a, ce matin, déposé la plainte devant un juge. Freddy Molongo devrait de ce fait produire des preuves de ce qu’il impute à Kin-kiey et sa famille. Dans une même suite, se trouve le site d’infos en ligne Mediapart qui a relayé sans modération le tract diffusé sur le blog de Freddy Mulongo. Certainement un procès de trop pour ce médias qui est déjà en difficulté avec le fisc français qui lui réclame plus d’euros 4 millions. Cette attaque est à mettre certainement à l’actif du Congo bashing, contre lequel se bat d’ailleurs Kabila Désir.
HMK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer