Dossier à la UneNationPolitiqueSécurité

État de siège: les militaires aux commandes au Nord-Kivu et en Ituri pendant 30 jours!

Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a formalisé lundi 3 mai l’état de siège, décrété le 30 avril dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu. Ce régime d’exception prend effet à dater du 6 mai courant pour une durée de 30 jours.

Selon l’ordonnance présidentielle formalisant cette décision, lue à la télévision nationale le 4 mai, les autorités civiles des gouvernements provinciaux de
l’Ituri et du Nord-Kivu, celles des entités décentralisées et déconcentrées desdites provinces, seront remplacées par les officiers des forces armées de la RDC et/ou de la Police nationale congolaise -PNC-, désignés à cet effet.

En conséquence, souligne la même ordonnance, l’action de juridiction civile sera substituée par la juridiction militaire. Au cours de la même période, les privilèges et immunités ne sont pas d’application pendant l’état de siège dans les provinces d’Ituri et Nord-Kivu: les militaires aux commandes.

Quelques instants avant la publication de cette ordonnance, le Président Tshisekedi a adressé un message à la Nation via lequel il a formulé un certain nombre de recommandations au gouvernement, à la classe politique… et aux différentes couches sociales. Lisez!


Je salue la bravoure de nos vaillantes forces armées qui se battent jour et nuit et je réaffirme ma décision d’aborder de la manière la plus efficace qu’il soit ce problème de terrorisme dans l’Est de la RDC.

J’ai à l’esprit mes engagements solennels pris lors de la course à la magistrature suprême et que j’ai réitéré lors de mon investiture. L’un d’eux était de faire tout ce qui est à mon pouvoir pr mener lutte acharnée contre insécurité à l’Est du pays.

Je m’engage dans cette lutte avec détermination d trouver une solution définitive à l’inacceptable situation de l’Est. J’entends le cri de détresse de notre population et ressens les douleurs qu’éprouvent nos mères, nos sœurs, nos filles dans ces provinces ravagées par la barbarie.

«J’ai décidé de proclamer l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu. J’exhorte le peuple congolais à adopter une attitude responsables »

J’invite chaque congolaise et chaque congolais à une mobilisation totale pr faire front avec nos forces armées déployées pour sécuriser notre territoire. Nos vaillants militaires doivent être appuyés par une prise de conscience collective de tous leurs compatriotes.

Ainsi donc, je recommande :

  1. Au gouvernement de ne ménager aucun effort pour assurer la logistique nécessaire aux forces armées déployées au front.
  2. À la classe politique toute entière de ne mener aucune action de nature à saboter ni à décourager nos forces armées.
  3. Aux hommes et aux femmes des médias, d’appuyer à travers leurs programmes respectifs l’action des forces armées.
  4. Aux populations locales, de coopérer étroitement avec les autorités militaires déployées en dénonçant les ennemis du peuple et toute complicité.
  5. À toutes les couches sociales internes et à nos compatriotes vivant à l’extérieur du pays,d’exprimer la solidarité et la cohésion nationale avec l peuple d l’Est et d rester vigilant et attentif pendant cette période et à cette cause salutaire jusqu’au rétablissement d la paix .
  6. À la société civile de se mobiliser derrière nos forces armées et
  7. Aux servantes et serviteurs de Dieu, de prier pour la nation et pour nos forces armées au front.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer