Dossier à la UnePolitique

Tshisekedi rejette le "pseudo dialogue" et appelle à manifester le 1er septembre

Étienne Tshisekedi bat le rappel des troupes. A l’issue d’une réunion de crise du Rassemblement lundi à Kinshasa, il s’est prononcé contre le dialogue facilité par Edem Kodjo et a appelé à manifester le 1er septembre, date de l’ouverture officielle de ce forum.
Le communiqué signé de la main affirme que le Rassemblement « réaffirme son attachement à la tenue d’un dialogue véritable, crédible et inclusif, conformément à la résolution 2277 du Conseil de sécurité des Nations Unies ».
Mais il demande au peuple congolais « de rejeter toutes les conclusions qui sortiront de ce pseudo dialogue qui est un complot organisé contre la Nation pour liquider le pacte républicain conclu de haute lutte à Sun City ».
Puis « de se mobiliser et de participer activement aux actions de résistance pacifique décrétées par le Rassemblement à partir du 1er septembre 2016 ».
Samedi et dimanche, on pourtant appris que Félix Tshisekedi, le parsec de son père et Martin Fayulu ont pris langue avec des délégués de la Majorité pour tenter de clarifier les questions liées aux préalables.
Natine K.
IMG-20160829-WA0002

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer