Dossier à la UneEducationNationPolitique

Suites de l’Affaire DEA de Matata : le Recteur de l’Unikin fait polémique

«A la suite de l’article paru dans AfricaNews Série II, N°1183 du Mercredi 10 au Jeudi 11 Février 2016 qui discrédite l’Université de Kinshasa et plus particulièrement la Faculté des Sciences économiques et de gestion, je décide de suspendre, jusqu’à nouvel ordre, lesdites élections prévues pour samedi 13 février 2016», justifie le Prof Daniel Ngoma… Vives critiques sur la colline inspirée
Que le Recteur s’occupe de l’intérêt général et de l’image de l’institution aujourd’hui entamée plutôt que d’ajourner les élections du bureau du Décanat de la Faculté des sciences économiques de l’Université de Kinshasa par crainte d’une défaite probable de son camp. La charge vient d’un professeur de la Fac de l’économie. Elle n’est pas isolée. Depuis la publication de la lettre N°UNIKIN/R/DIRCAB/0 169/BM/016 du 11 février 2016 du Recteur de l’UNIKIN, le professeur Daniel Ngoma-ya-Nzuzi, suspendant les élections des membres du Bureau du Décanat de la Faculté des Sciences économiques, les réactions fusent.
«Si la décision n’avait pas été prise au lendemain des révélations faites dans la presse de la contestation, par les vice-doyens en charge de l’Enseignement et de la Recherche ainsi que le Chef de Département ai, de la procédure ayant entouré le mémoire du DEA de Matata Ponyo, personne ne suspecterait le Recteur», cogne un autre professeur en Sciences économiques. «Saga politico-académique pour un DEA à huis clos. Agitation en Sciences économiques et forte crainte d’embrasement à l’UNIKIN. Au secours». Cette alerte publique est postée depuis le samedi 13 février sur le mur Facebook de Sam Bokolombe, professeur de Droit pénal à la Faculté de Droit de l’UNIKIN.
Le Recteur, lui, a ce prétexte pour fonder sa sentence controversée: «A la suite de l’article apparu dans AfricaNews Série II, N°1183 du Mercredi 10 au Jeudi 11 Février 2016 qui discrédite l’Université de Kinshasa et plus particulièrement la Faculté des Sciences économiques et de Gestion, je décide de suspendre, jusqu’à nouvel ordre, lesdites élections prévues pour samedi 13 février 2016». Invraisemblable.
Le Prof Daniel Ngoma parait avoir raté de convaincre ses propres collègues professeurs à l’UNIKIN. «Les raisons défendues par le Recteur sont invraisemblables. Comment peut-on tout oser dans un milieu aussi sensible en invoquant un article paru dans la presse», hurle, pour sa part, un professeur de la Faculté des Sciences humaines.
Un autre Prof déclare que si l’attitude du Recteur est destinée à intimider les professeurs membres du Décanat opposés à la procédure adoptée dans le mémoire du DEA de Matata Ponyo, elle ne renforcerait pas la République qui est, selon lui, «la reconnaissance de la place de chacun en fonction de ses mérites propres, pas en fonction du nom ou de la casquette officielle qu’il porte».
Nommé Recteur de l’UNIKIN le 30 décembre 2015, le Prof Daniel Ngoma-ya-Nzuzi a travaillé comme conseiller financier du ministre des Finances Matata Ponyo et du ministre délégué au près du Premier ministre en charge des Finances Patrice Kitebi.
AKM  

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer