ActualitésNation

Goma: Bialosuka évoque l’arrestation des pécheurs RD-congolais par la marine ougandaise

Le ministre de Pêche et Élevage, Jonathan Bialosuka Wata, poursuit sa tournée à travers le pays pour après l’adoption du Plan stratégique de son secteur et la présentation du projet aux partenaires en vue de mobiliser les ressources pour booster la pêche et l’élevage. Après Bunia, en Ituri, première étape de sa mission, la province du Nord-Kivu constitue la deuxième étape. C’est ainsi que Jonathan Bialosuka est arrivé à Goma jeudi 15 octobre.

C’est à 12h30’ heure de Goma que l’avion transportant sa forte délégation a atterri à l’Aéroport international de la ville volcanique. A sa descente d’avion, il a été accueilli par le ministre provincial en charge de l’Éducation, Jeunesse et NTIC, assumant l’intérim de son collègue de Pêche et Élevage. A l’instar de l’Ituri, le ministre Bialosuka Wata vient s’assurer également de la réalité du secteur de pêche et élevage dans le Nord-Kivu. Aussitôt arrivé à Goma, Jonathan Bialosuka a révélé à la presse sa mission dans la partie Est de la RD-Congo.

Il a saisi de l’occasion pour parler également du dossier de l’arrestation des pêcheurs RD-congolais par la Marine ougandaise. 39 pêcheurs RD-congolais avaient été arrêtés, torturés et puis relâchés par les marins ougandais dans la nuit du mercredi 5 et jeudi 6 août courant sur le lac Edouard, dans la zone frontière lacustre entre la RD-Congo et l’Ouganda, près de Nyakakoma en territoire de Rutshuru, dans la province du Nord-Kivu. Ces incidents étaient intervenus 3 jours après l’arrestation, la nuit de dimanche 2 à lundi 3 août, de 10 pêcheurs ougandais par les marins RD-congolais.

A cette date, des sources des comités des pêcheurs de Vitshumbi et Nyakakoma avaient indiqué que ces ougandais auraient déjà saisi le carburant et la production de pêche d’au moins 50 pirogues de pêche appartenant aux RD-Congolais. Suite aux arrestations répétées, soit des pêcheurs RD-congolais, soit encore ceux ougandais, des observateurs estiment qu’il y a urgence de baliser la frontière liquide entre la RD-Congo et l’Ouganda sur ce lac. On apprend qu’après l’étape de Goma, le ministre Bialosuka va regagner Kinshasa avant de poursuivre sa tournée dans d’autres provinces du pays.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer