Dossier à la UnePolitique

Sama Lukonde régnera sur un gouvernement à taille réduite : entre 45 et 50 ministres et vice-ministres !

Dans son architecture, le prochain Cabinet ne devrait pas compter plus de 3 vice-Premiers ministres et 4 ministres d’Etat…   

Le nouveau Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, nommé intuitu personae, a promis lundi 15 février 2021, peu après sa nomination et sa première réunion de travail avec le Président de la République Félix Tshisekedi, de réduire la taille du gouvernement. «C’était déjà plus ou moins annoncé par son Excellence Monsieur le Président de la République, en disant que ça devrait être réduit. Bien sûr, nous allons revenir avec des chiffres beaucoup plus précis en terme de ministres et vice-ministres mais ça sera certainement moins que la taille du gouvernement actuel», a déclaré le successeur de Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Mardi 16 février, le Premier ministre s’est mis en contact avec l’informateur Modeste Bahati en vue d’obtenir les résultats des travaux d’identification de la majorité parlementaire, de connaitre les forces politiques en présence et d’entamer les discussions avec les différents responsables. La taille du gouvernement est fonction du nombre des forces politiques en présence. Mais la décision de sa diminution répond à des contraintes liées à la réduction du train de vie des institutions. La question a été au cœur d’une série de rencontres entre des collaborateurs directs du Président de la République chargés de faire des propositions sur le gabarit de l’Exécutif, ont confié des sources concordantes à «AfricaNews».

A les en croire, le prochain gouvernement comprendra, première surprise, probablement 47 ministres et vice-ministres, sinon se situera dans la fourchette entre 45 et 50 ministres et vice-ministres, contrairement à l’équipe sortante, composée de 65 membres. Ce qui permettra un rabais d’entre 20 et 15 membres, et aidera à minimiser les dépenses relatives aux frais de fonctionnement et aux rémunérations de leurs excellences et leurs cabinets.

Deuxième surprise: en plus de ces détails fournis sous réserve de la décision finale du Premier ministre chef du gouvernement, les mêmes sources ont signalé que le Cabinet Sama Lukonde ne comptera pas plus de 3 vice-Premiers ministres et 4 ministres d’Etat alors que certains ministères seront fusionnés. Cas de l’Economie et du Commerce extérieur, de l’Urbanisme et Habitat avec Aménagement du territoire ou de l’Environnement et Tourisme, des Affaires sociales et Solidarité nationale ou encore de la Jeunesse, Sports et Loisirs.

Pour prétendre à un strapontin dans cette équipe gouvernementale de l’Union sacrée, il faut avoir au moins 8 députés à l’Assemblée nationale. Si pareille proposition se confirme, l’UDPS, avec 32 sièges à la Chambre basse du Parlement, héritera de 4 postes contre 9 ministres pour Ensemble de Moïse Katumbi -78 députés-, 2 ministres côté UNC -16 élus- ou 5 pour l’AFDC-A de l’informateur Modeste Bahati avec sa quarantaine de députés.

Tino MABADA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer