Dossier à la UnePolitique

RDC : Sama en visite de réconfort à Goma

Aussitôt arrivé, le Premier ministre, à la tête d’une forte délégation de 12 ministres, a visité les installations de l’Observatoire volcanologique de Goma -OVG- et présidé tour à tour les réunions avec les humanitaires et le Conseil provincial de sécurité

Le Premier ministre, Jean Michel Sama Lukonde Kyenge, est arrivé depuis samedi 5 juin à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu. Il est accompagné d’une forte délégation de 12 membres du gouvernement en vue d’apporter un soutien aux populations victimes des effets néfastes de l’éruption volcanique et de faire le suivi de la mise en œuvre de l’état de siège. Aussitôt arrivé, le chef du gouvernement a annoncé être porteur d’abord d’un message de réconfort à cette population de Goma. «Je suis heureux de pouvoir être ici à Goma, apporter un message de soutien.

Depuis le 22 mai, après l’éruption volcanique et par la suite les mouvements sismiques qui ne se sont pas arrêtés, la population de Goma s’est retrouvée d’abord totalement déplacée puis partiellement déplacée pour certains quartiers», a déclaré le Premier ministre, en précisant: «depuis ce moment-là, nous, au niveau du gouvernement, nous avons été affectés par la situation de Goma. Nous avons commencé par faire venir une délégation des membres du gouvernement pour faire un état des lieux. A la suite de cette délégation ministérielle, nous avons décidé, à notre tour, de venir apporter un message de soutien à cette population de Goma qui, au-delà des sévices de sécurité, a dû faire face à cette catastrophe naturelle. Apporter un message de soutien du Président de la République, son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui a appelé tous nos compatriotes à être à côté de cette population de Goma même ceux qui sont au-delà des frontières de pouvoir les soutenir».

Puis: «Nous sommes aussi venus nous rendre compte de la situation dans laquelle se trouvent ces populations déplacées à Minova, Sake, sur l’axe Rushuru à Kibumba, dans le Sud-Kivu aussi, voir l’état dans lequel ils sont, nous assurer qu’elles puissent être dans les conditions les plus optimales possibles». Sama Lukonde a bravé tous les risques en inaugurant, par cette visite humanitaire, la reprise des vols sur l’aéroport de Goma fermé à cause des laves volcaniques. A cette occasion, le Premier ministre a salué l’appui de différents pays amis et frères pour leurs différents soutiens tant matériels que financiers.

«Nous apprécions l’aide qui est apportée par nos partenaires notamment les pays qui compatissent avec nous, mais aussi la MONUSCO, toutes les agences des Nations unies et les humanitaires. Je voudrais aussi dire merci à tous nos compatriotes qui ont bien voulu accueillir toutes ces familles qui se sont retrouvées dehors. Nous espérons que nous allons continuer à avoir les meilleures conditions afin que les populations regagnent à Goma», s’est-il exprimé. Le PM Sama Lukonde va mettre à profit cette visite humanitaire pour traiter également des grandes questions sécuritaires. La province du Nord-Kivu, à l’instar de sa voisine de l’Ituri, est sous l’état de siège depuis le 6 mai dernier. Un projet de loi portant prorogation de l’état de siège pour 15 jours a été adopté par l’Assemblée nationale et envoyé au Sénat pour la seconde lecture.

Recevant les sénateurs de l’Union sacrée de la Nation, le samedi 05 juin, le Président de la République Tshisekedi a saisi cette occasion pour encourager les deux chambres parlementaires à voter une loi d’habilitation qui permettra la prolongation tous les 15 jours de l’état de siège dans les deux provinces concernées.

Visite de l’OVG

Le Premier ministre est allé également visiter les installations de l’Observatoire volcanologique de Goma -OVG- pour s’assurer du bon fonctionnement de ce centre de surveillance des activités sismiques. L’OVG a pour mission de suivre l’évolution du comportement des volcans et des mouvements sismiques dans la région et prévenir les catastrophes.

Le Directeur général et plusieurs experts de l’OVG ont fait de présentations pour expliquer au chef du gouvernement la manière dont ce centre fonctionne actuellement, les matériels utilisés et les difficultés qui se posent notamment face à une population qui ne respecte pas les consignes données lors de catastrophe.

Accompagné des membres du gouvernement ainsi que des députés nationaux élus de Goma, Sama Lukonde a rassuré les responsables de l’OVG que le gouvernement prendra toutes les dispositions pour résoudre toutes les questions liées au bon fonctionnement de ce centre très important pour la province. Le ministre de la Recherche scientifique et Innovation technologique, José Mpanda, membre de la délégation, a reconnu que c’est pour la première fois qu’un Premier ministre est passé visiter les installations de l’OVG.

Réunions avec les humanitaires et le Conseil provincial de sécurité

Après avoir visité les installations de l’OVG à Goma, le chef du gouvernement a présidé tour à tour la réunion avec les partenaires humanitaires œuvrant à Goma et le Conseil provincial de sécurité. Tous les représentants des organisations nationales et internationales intervenant dans les questions d’appui humanitaire et de développement en faveur des populations sinistrées et déplacées de Goma ont été conviés à cette séance de travail consacrée à l’évaluation de la situation de l’assistance des victimes en cette période où le retour de la population est ressenti. Plus de 160 mille personnes sont de retour à Goma.

Les mesures d’encadrement et de l’amélioration de leurs conditions de vie sont ont été prises. A cette occasion, les représentants des organisations humanitaires ont renouvelé leur franche collaboration avec le gouvernement RD-congolais.

Aussi, une réunion de sécurité a été présidée par le Premier ministre avec toutes les autorités commises à l’état de siège de la province du Nord-Kivu, les membres du gouvernement central et les députés nationaux élus de Goma. Au cours de cette réunion, toutes les questions relatives aux opérations militaires sur terrain ont été passées en revues pour des dispositions utiles.

La gestion de la crise due à l’éruption volcanique a été évoquée pour renforcer les dispositions de soutien aux populations victimes de cette catastrophe naturelle. Sama Lukonde a instruit toutes parties prenantes de se mettre au travail en vue de privilégier le bien-être des populations.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer