Dossier à la UnePolitique

RDC : Les trois engagements de Mboso devant ses pairs

Collégialité, proximité et transparence. C’est la trilogie, mieux la devise avec laquelle Christophe Mboso N’Kodia Pwanga va travailler à la présidence de l’Assemblée nationale. Il a dévoilé ce principe mardi 2 février 2021 devant ses pairs députés nationaux réunis en plénière d’audition des discours-programmes de tous les candidats retenus à l’élection du nouveau bureau de l’Assemblée nationale. Dans son adresse, le président du bureau d’âge devenu candidat au poste de président de la Chambre basse s’est montré rassurant devant ses électeurs que sont naturellement les députés. L’élu de Kenge, dans la province du Kwango, a pratiquement brossé son programme d’action une fois élu au perchoir.

«Mon mandat à la présidence de l’Assemblée nationale est placé sous le signe de la collégialité, de la proximité et de la transparence.  Ma modeste expérience, la connaissance du pays, notre sens d’écoute et de serviabilité sont un atout majeur pouvant me permettre d’être à la hauteur de la tâche», a souligné le candidat Mboso. La réussite de son mandat, a-t-il souligné, sera le fruit d’équipe. D’où le sens de la collégialité qu’il prône une fois que les députés lui donnent l’occasion de présider à la destinée de cette Chambre. Christophe Mboso a pris l’engagement axé sur la proximité. «Je vais maintenir et consolider la proximité», a-t-il annoncé.

Par ce vœu, il tient à être à l’écoute des députés, de la population qui est le souverain primaire. Le troisième engagement qu’il a pris devant la plénière se résume sur la transparence. Pour lui, la gestion de l’Assemblée nationale, en ce qui concerne les fonds, le personnel politique comme administratif, se fera dans la grande transparence pour éviter l’opacité. Il a promis de bien soigner les députés, les assistants et le personnel de l’administration de cette chambre législative. C’est avec ces trois vœux que Christophe Mboso tient à redorer l’image de l’Assemblée nationale. Voilà qui a séduit l’attention des députés qui l’écoutaient avec beaucoup d’appétit tout au long de son discours-programme.

Dorian KISIMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer