Dossier à la UneEcofin

RDC: le ministre des Finances Sele Yalaghuli prend le pari de stopper l’évasion des primes d’assurances

Ministre des Finances, José Sele Yalaghuli, remonté face à l’évasion des primes d’assurances, est plus que jamais déterminé à y mettre fin.

Vendredi 25 septembre, à la faveur du Conseil des ministres, José Sele, s’appuyant sur un rapport de l’Autorité de régulation et de contrôle des assurances -ARCA-, a dénoncé cette évasion des primes d’assurances orchestrée par des opérateurs économiques, notamment ceux évoluant dans le secteur minier, pétrolier et d’import.

Devant l’Exécutif, l’argentier national a indiqué que ces opérateurs violent les prescrits de l’article 286 du Code des assurances. Cette disposition légale, a soutenu Sele Yalaghuli, interdit « de souscrire une assurance directe à l’étranger pour un risque concernant une personne, un bien ou une responsabilité situés sur le territoire national, ou auprès d’une entreprise non-agréée pour réaliser des opérations en RDC ».

Pour l’argentier national, cette disposition doit être appliquée dans toute sa vigueur pour mettre fin à l’évasion des primes d’assurances.

Au Conseil des ministres, Sele Yalaghuli a également suggéré un appui au programme de l’ARCA consistant à lutter, en collaboration avec les services spécialisés de l’Etat, contre l’illégalité dans le secteur des assurances.

L’argentier national a en outre sollicité un soutien financier au programme de réforme du secteur des assurances.
Tant d’autres propositions Sele Yalaghuli ont été soumises au Conseil des ministres, témoignant sa ferme détermination à enrayer l’évasion des primes d’assurances en République Démocratique du Congo.

LOI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer