Dossier à la UnePolitiqueSondage

Notation des partis politiques : Ensemble pour la République en tête dans l’opinion

La formation politique de Moïse Katumbi fait une percée spectaculaire avec 44%, elle brûle la politesse à ECIDé de Martin Fayulu 42%, au MLC de Jean-Pierre Bemba 38,1% et à l’UDPS/Tshisekedi 38%. Un consortium d’entreprises constitué de Groupe d’étude sur le Congo -GEC-, d’Ebuteli et du Bureau d’études, de recherche et de consulting international -BERCI- vient de rendre public un rapport d’enquête menée en août 2022 auprès de la population RD-congolaise sur la confiance accordée aux organisations politiques, partis et regroupements.

Les enquêtés ont accordé une bonne cote au parti Ensemble pour la République de Moïse Katumbi Chapwe qui caracole à la tête de la liste avec 44% d’opinions favorables. Selon ce rapport d’enquête, les RD-Congolais estiment que cette formation politique cher à Moïse Katumbi est restée dans la droite ligne de la philosophie de sa lutte politique au sein de l’Union sacrée de la Nation. L’Engagement pour la citoyenneté et le développement -ECIDé- de Martin Fayulu vient en deuxième position avec 42% d’opinions favorables. Suivi du Mouvement de libération du Congo -MLC- de Jean-Pierre Bemba et de l’Union pour la démocratie et le progrès social -UDPS/Tshisekedi- qui ont obtenu respectivement 38,1% et 38%.

Nouvel élan d’Adolphe Muzito vient en cinquième position avec 32%, devant l’UNC de Vital Kamerhe et le Parti lumumbiste unifié -PALU- qui ont obtenu respectivement 29,4% et 28,1% de vote. L’Envol de Delly Sesanga bénéficie de 24,8% d’opinions favorables alors que le Parti du peuple pour la reconstruction et le développement -PPRD- de Joseph Kabila clôture avec 23,8% d’intentions de vote. Néanmoins, l’intensité de l’engagement envers la démocratie semble avoir diminué.

Selon ce rapport, à la question de savoir quelle devrait être la priorité entre le développement, la sécurité et la démocratie, seuls 18% des RD-Congolais interrogés ont soutenu que les élections constituent la priorité absolue. 46% ont affirmé que ces trois objectifs vont de pair. Ce rapport souligne qu’en 2016, 38% de personnes ont placé les élections comme la priorité la plus importante.

OK

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page