Dossier à la UnePolitique

Le Gouv’ du Kwilu Godel Kinioka s’empare des millions de la province

Les yeux rivés sur la motion qui risque de l’emporter, Godel Kinioka joue la montre en même temps qu’il continue de puiser dans les poches trouées de la Régie provinciale des recettes, où il perçoit directement des fonds publics, accusent des députés provinciaux. Les derniers présumés prélèvements en date: 38 millions Cdf à Kikwit et 60 millions à Masimanimba, précisent-ils
Les caisses de la jeune province du Kwilu se vident. Selon les informations reçues de diverses sources à Kikwit, Bandundu et Masimanimba, la baisse des recettes de la province est la cause de  cette situation. «On croirait le comportement incivique des contribuables à l’origine de ce problème. Erreur! Les doigts accusateurs sont plutôt pointés sur le gouverneur Godel Kinioka», assure un des députés provinciaux signataires de la motion initiée contre le gouverneur du Kwilu, accusé de mégestion.
A en croire cet élu provincial, Godel Kinioka a fait de la Direction générale des recettes du Kwilu -DGREK- sa vache à lait. Donnant l’assurance d’être au parfum du fonctionnement de la Régie financière de la province, l’élu fait également part de la gabegie observée au niveau des services du gouverneur dans la gestion des fonds, qui fait qu’aujourd’hui le gouvernement provincial éprouve des difficultés pour assumer des dépenses prioritaires et ne sait pas honorer le programme sur base duquel il a été investi.
Où est donc passé le rêve du gouverneur de travailler en étroite collaboration avec la chambre provinciale en vue d’amorcer le décollage du Kwilu? «A l’heure actuelle, aucune route n’a été construite ou réhabilitée, aucun dispensaire n’a vu le jour, encore moins une petite éclole pendant que le président de l’Assemblée provinciale n’a pas de résidence officielle… jamais la situation n’a été aussi alarmante», répond un élu.
Puis de faire des révélations sur le dernier coup en date qu’il accuse le gouverneur d’avoir opéré au détriment de la province: «les yeux rivés sur la motion qui risque de l’emporter, Godel Kinioka joue la montre en même temps qu’il perçoit directement des fonds publics auprès des antennes de la Régie provinciale des recettes». Les derniers présumés prélèvements en date: 38 millions Cdf reçus de l’antenne de la DGREK-Kikwit et 60 millions Cdf pris à l’antenne de Masimanimba, où le gouverneur Kinioka a placé son propre neveu, un certain Hervé non autrement identifié.
Peu à peu, l’étau se resserre autour du fauteuil sur lequel est assis Kinioka. Désormais sur deux fronts, le gouverneur PALU se bat d’une part pour étouffer la motion de l’Assemblée provinciale et, d’autre part, il est rappelé en consultation à Kinshasa, où il est arrivé vendredi 26 mai, après la brouille avec son vice-gouverneur PPRD Nicolas Bulukungu, qui a atteint son paroxysme le 23 mai dernier quand les deux personnalités se sont lancée des injures publiques en plein conseil des ministres.
YA KAKESA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer