Dossier à la UneEcofinSociété

Kasaï Oriental: FPI et RVF donnent le go des travaux de dragage, balisage et dérochage de la rivière Lubi sur le tronçon Ndomba-Lussambo

Le Fonds de promotion de l’industrie -FPI- et la Régie des voies fluviales -RVF- ont lancé, jeudi 25 février dernier au port de Ndomba, dans le Kasaï-Oriental, le début des travaux d’entretien et d’aménagement consistant au dragage, balisage et dérochage de la rivière Lubi sur le tronçon Ndomba-Lussambo. L’objectif étant de faciliter la connectivité de l’espace Grand Kasaï par les voies des eaux, en vue d’un approvisionnement continuel des produits de première nécessité. Ces travaux sont effectués par le baliseur Lomela remis en état opérationnel grâce à un accompagnement du Fonds de promotion de l’industrie.

Après trois semaines de navigation, le baliseur Lomela qui avait quitté le chantier naval de la Régie des voies fluviales -RVF- le 02 février dernier à Kinshasa, est arrivé au port de Ndomba, au Kasaï-Oriental, pour amorcer les travaux d’aménagement et d’entretien de la rivière Lubi. Le go des travaux a été donné jeudi 25 février 2021 par le conseiller technique du gouverneur de province, l’ingénieur Papy Mukadi. C’était en présence de plusieurs autorités provinciales et celles venues de Kinshasa. Selon le Fonds de promotion de l’industrie -FPI-, ces travaux qui consistent essentiellement au dragage, balisage et dérochage de cette rivière, vont concerner premièrement le tronçon Ndomba dans le Kasaï-Oriental et Lussambo dans le Sankuru.

«Au nom de toute la population Est-Kasaïenne, je remercie le Fonds de promotion de l’industrie et la Régie des voies fluviales qui ont tout mis en œuvre pour la réussite de ce projet qui va permettre à l’espace Grand Kasaï de s’approvisionner facilement en produits de première nécessité. Une fois ces travaux finis, le prix vont baiser à Mbuji-mayi à cause de l’abondance sur le marché», a déclaré Papy Mukadi.

De son côté, la RVF qui se charge de l’exécution des travaux, a rassuré de travailler avec professionnalisme et urgence afin de répondre rapidement aux attentes des bénéficiaires. «Les travaux proprement dits prendront 45 jours. Si le calendrier est respecté, nous allons revenir pour la remise et reprise des travaux avec le partenaire qui est le FPI», a confié Gabriel Mokango, coordonnateur du projet. Pour sa part, le Fonds de promotion de l’industrie reste optimiste et tient à faciliter ce grand projet d’inter connectivité.

«Dans sa politique de réaliser des programmes structurants et industrialisants en facilitant la réalisation des projets d’infrastructures routières, hospitalières, portuaires et électriques dans les zones d’intervention de ses projets, le FPI vient de soutenir ce projet qui aura des impacts sur le terrain avant bien entendu la construction du port de Ndomba et l’ouverture de 3 routes terrestres partant de Ndomba à la RN1», a indiqué François Mpuila, cadre au FPI et team leader du projet.

Pour ceux qui ne savent pas, ces travaux rentrent dans le cadre du projet de la connectivité du Grand Kasaï aux provinces du Kongo central et de Kinshasa, en vue d’amplifier les échanges commerciaux. Une fois tous les travaux effectués, la RVF va produire la carte de navigation de la rivière Lubi qui sera mise à la disposition des armateurs afin de faire respecter les consignes de navigation sur cette rivière de troisième catégorie.

OK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer